En direct

Q 2 : Qu'est-ce que l'analyse du cycle de vie (ACV) ?

le 31/10/2016

Définition

L'analyse du cycle de vie (ACV) est une méthode d'identification et de quantification des impacts environnementaux des produits, ouvrages ou services sur l'ensemble des étapes de leur cycle de vie (de l'extraction des matières premières nécessaires à leur fabrication jusqu'à leur élimination en fin de vie, en passant par toutes les étapes intermédiaires).

L'ACV est basée sur une approche fonctionnelle « cycle de vie » et multicritères. Elle évalue les impacts environnementaux induits par la fonction rendue par un produit, un ouvrage ou un service.

Les consommations de matières et d'énergie, les rejets et émissions dans l'air, l'eau et les sols, la production de déchets sont quantifiés à chaque étape du cycle de vie. Ces flux physiques, entrants et sortants du système analysé, sont exprimés en termes d'indicateurs d'impacts potentiels sur l'environnement.

Les impacts couramment retenus sont l'effet de serre, l'acidification de l'air, l'épuisement des ressources naturelles y compris l'énergie, l'eutrophisation de l'eau…

L'ACV est une méthode connue depuis plusieurs années mise en exergue dans plusieurs domaines et notamment dans le domaine de la construction.

À titre d'illustration, la loi n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte prévoit qu'à partir de 2018, les constructions nouvelles prennent en compte le niveau d'émissions de gaz à effet de serre dans la définition de leur performance énergétique avec une méthode de calcul de ces émissions sur le cycle de vie des bâtiments adaptée aux constructions nouvelles (articles 8 VI et 14 V).

Les résultats d'une ACV peuvent être utilisés pour des besoins d'écoconception, d'affichage environnemental, d'éco-labelli-sation des produits, d'achats responsables, d'orientation des politiques publiques.

Utilisée dans le cadre des marchés publics, l'ACV permet ainsi de comparer la qualité écologique de deux solutions ou produits en utilisant une variété de mesures différentes et diverses unités.

Contrairement à l'ACV, le coût du cycle de vie (CCV) aboutit à une seule unité de mesure, la monnaie, par la monétarisation des impacts et par la prise en compte également des coûts directs (exemples : le coût d'acquisition, coût de consommation,… ) qui, bien que revêtant une valeur monétaire, sont hors champ des réflexions d'une ACV.

Enfin, à la différence du coût du cycle de vie, une ACV ne peut constituer un critère unique d'attribution des offres et le droit européen l'interdit. Le droit européen autorise l'acheteur à utiliser, s'il le souhaite, un seul critère de sélection des offres (au lieu et place de plusieurs critères) mais lorsqu'il le fait, l'acheteur ne peut recourir alors qu'au critère prix ou au critère coût, tel le coût cycle de vie.

Méthode

Contrairement au coût du cycle de vie qui ne fait pas l'objet d'une norme générale officielle, la méthodologie ACV fait l'objet d'une standardisation internationale par la norme ISO 14040 « Management environnemental - Analyse du cycle de vie - Principes et cadres », complétée par la norme ISO 14044 « Management environnemental - Analyse du cycle de vie -Exigences et lignes directrices ».

La norme fixe les bases méthodologiques et déontologiques. Elle articule l'ACV en quatre étapes :

Bénéfices

L'intérêt de l'ACV est d'évaluer plusieurs natures d'impacts environnementaux à toutes les étapes du cycle de vie.

Lors d'une comparaison, elle peut faire ressortir qu'un produit a moins d'impacts qu'un autre en termes d'émissions de gaz à effet de serre, mais en a davantage en termes de consommation de l'eau par exemple.

Elle peut aussi souligner qu'un gain à une étape du cycle de vie peut avoir des conséquences dégradant une autre étape.

Le schéma suivant illustre le cas d'un transfert de pollution d'une étape vers une autre : Elle permet ainsi de restituer la complexité de l'environnement et d'éclairer les choix en indiquant où se situent les enjeux environnementaux, en rendant compte de transferts de pollution potentiels dans la comparaison de différentes solutions remplissant la même fonction.

PHOTO - 4458_289960_k2_k1_740829.jpg
PHOTO - 4458_289960_k2_k1_740829.jpg
PHOTO - 4458_289960_k3_k1_740834.jpg
PHOTO - 4458_289960_k3_k1_740834.jpg
PHOTO - 4458_289960_k4_k1_740856.jpg
PHOTO - 4458_289960_k4_k1_740856.jpg

Commentaires

Q 2 : Qu'est-ce que l'analyse du cycle de vie (ACV) ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX