En direct

Pyrénées-Atlantiques - L'A 63 élargit ses franchissements
PHOTO - 283072.HR.jpg - © balloïde

Pyrénées-Atlantiques - L'A 63 élargit ses franchissements

FLORENCE ELMAN - |  le 22/01/2010  |  TransportsCollectivités localesUrbanismeRéglementationDroit de l'environnement

«Le passage à 2 × 3 voies de la section autoroutière de quarante kilomètres Ondres (Landes)-Biriatou (Pyrénées-Atlantiques), lancé par ASF en décembre 2008, implique la remise à niveau de plusieurs ouvrages d'art », indique David Mayer, directeur d'opérations adjoint. Deux chantiers majeurs ont démarré : le doublement complet du viaduc sur l'Adour (26 millions d'euros) et la construction du viaduc de Mousserolles (10,3 millions d'euros).

Un viaduc indépendant, parallèle à celui existant

Le premier ouvrage (1), qui franchit le fleuve mais aussi trois voies communales et des voies ferrées, sera livré au second semestre 2011. Pour élargir l'A 63 sur cette section, ASF a fait le choix de construire un nouveau viaduc parallèle à l'existant, un ouvrage indépendant de 470 m de longueur et de 14,60 m de largeur.
Afin de mener à bien la construction des piles en milieu de rivière, des passerelles provisoires ancrées dans l'eau par des pieux ont été installées. Elles facilitent l'accès au chantier et protègent les zones de travaux. Pour stabiliser les fonds et protéger les appuis, il a fallu enrocher le pied de chaque pile par un tapis de roches de 25 m de largeur sur 50 m de longueur. Conformément à un arrêté préfectoral délivré au titre du Code de l'environnement, le chantier doit respecter les périodes de migration des poissons (avril à août). Trois enceintes étanches ou « batardeaux » permettront d'exécuter des travaux à sec durant cette période sans impact sur la faune.
Le second ouvrage, le viaduc de Mousserolles (2), enjambera la RD 1/A 64 et sera finalisé pour l'été. D'une longueur de 250 m et d'une largeur de 16,5 m, il offrira trois voies de circulation, des trottoirs et une piste cyclable, cette dernière justifiée par la proximité du nouveau collège de Saint-Pierre-d'Irube.
Implanté sur des terrains marécageux, l'ouvrage ainsi que ses voies d'accès donnent lieu à des travaux de terrassement spécifiques. Durant dix-huit mois, des plots de préchargement ont été mis en place au droit des culées, pour tasser les sols enlevés fin 2009, pour commencer les fondations. Les six piles du viaduc reposeront sur des pieux enfoncés jusqu'à 60 m de profondeur. La travée métallique au-dessus de la RD 1/A 64 a été mise en place dans la nuit du 15 au 16 décembre dernier.

(1) Entreprises présentes sur le chantier : Demathieu & Bard pour le génie civil, Spie Fondations/Valérian pour les terrassements, Eiffel Construction métallique pour la charpente métallique.(2) Entreprises présentes sur le chantier : DV Construction, Zwalen et Mayr pour la charpente métallique, NGE Génie Civil/Guintoli pour le génie civil et les terrassements.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur