Industrie/Négoce

PUM Plastiques : le réseau et le digital

Un réseau d’agences qui se renforce pour plus de proximité et de disponibilité, et une stratégie digitale orientée « services » pour coller aux évolutions du marché et aux attentes des professionnels. PUM Plastiques affiche sa volonté de faciliter la vie de ses clients.

 

Récemment renforcé à Perpignan, le réseau PUM Plastiques regroupe aujourd’hui 207 points de vente sur l’ensemble du territoire, dont 142 agences (de 5000 à 10 000 m² pour une équipe de 6 à 12 personnes). Un maillage du territoire déjà impressionnant qui sera encore renforcé en juillet prochain avec l’ouverture d’une agence dédiée à l’adduction d’eau potable à Cournon d’Auvergne (63), puis à Annecy en janvier prochain. Au-delà de ce terme, PUM Plastiques fait également état de projets dans la région bordelaise et dans l’Ouest de l’Ile de France.

Un réseau qui se renforce donc, pour « toujours plus de proximité et de disponibilité » explique l’enseigne de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France (SGDBF) spécialiste de la distribution de canalisations plastiques. Du côté de la proximité et de la disponibilité justement, au sommaire des projets plus ou moins avancés,  l’extension progressive de l’offre libre-service et le développement d’une gamme de services comme par exemple  la reprise marchandise ou les casiers de retrait actuellement en test à Pantin. Le cœur de  la promesse commerciale actuelle restant  la livraison à J+1 pour 6500 des 16000 références que propose l’enseigne.

Le digital entre dans les magasins…

Mais c’est sans doute du côté du digital que la stratégie de l’enseigne affiche son caractère le plus offensif. Depuis la transformation en site marchand du site internet début 2016, le dispositif a été étoffé en fin d’année dernière avec le lancement de l’appli, également marchande. Mais là n’est sans doute pas l’essentiel pour ce dispositif qui met surtout en avant sa capacité à informer (fiches techniques, accès aux devis, aux dossiers en cours, à la disponibilité des produits en agence…) et à proposer de nouvelles fonctionnalités susceptibles d’améliorer « l’expérience client ». Parmi les toutes dernières évolutions, le Comptoir Flash  (pour faire ses achats rapidement en agence avec son smartphone), le Conseil chantier (pour recevoir des informations sur un produit à partir d’une simple photo), et le Scan code-barres (pour accéder aux informations techniques, réapprovisionner automatiquement…). « De nouveaux services qui font entrer le digital dans le magasin pour des parcours clients faciles, rapides et respectueux des attentes de chacun » souligne Sybille Daunis, directrice générale de PUM Plastiques qui a par ailleurs annoncé le prolongement de la phase de test du dispositif de collecte et recyclage des déchets plastiques. Mis en place en octobre dernier à l’initiative du STR-PVC et en partenariat avec Paprec, le dispositif a même été renforcé en passant de 2 à 10 bennes de collecte dans 10 agences différentes. Une phase de test prolongée pour réaffirmer un engagement au profit du recyclage, mais aussi pour se donner les moyens et le temps de définir le modèle économique et la logistique les plus efficaces.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X