En direct

Pum Plastiques et Paprec créent une nouvelle filière pour le recyclage des réseaux PVC
La campagne est relayée sur le terrain. - © © DR

Pum Plastiques et Paprec créent une nouvelle filière pour le recyclage des réseaux PVC

Yannick Le Goff |  le 14/11/2016  |  SantéTechniqueEnvironnementMatériel de chantierProduits et matériels

Avec le Syndicat des tubes et raccords en PVC, le négoce et le recycleur viennent d’entrer en phase de test d’une nouvelle filière de collecte et de recyclage des plastiques. Elle intègre donc, c’est une grande première, un distributeur.

Depuis le 24 octobre, deux bennes Paprec Plastiques sont installées devant les agences Pum Plastiques de Rennes (35) et Limay (78). Les clients du distributeur peuvent y déposer leurs tubes et raccords plastiques hors d’usage pour recyclage.

Une installation qui correspond au démarrage d’une opération pilote négociée entre le distributeur, le spécialiste du recyclage et de la valorisation des déchets Paprec, et le STR-PVC (Syndicat des tubes et raccords en PVC), d’ailleurs à l’initiative du projet qui a donné lieu à la signature d’une convention de partenariat entre les trois acteurs.

Gisements de collecte

C’est de fait la première fois qu’un partenariat est noué entre un distributeur et un recycleur pour capter des gisements de collecte chez les utilisateurs et artisans, soutenir le développement de démarches liées au développement durable, mais aussi transformer des contraintes réglementaires des plus en plus pressantes en nouveaux services

« Je suis très heureuse de ce partenariat. Aux yeux d’un nombre croissant de nos clients, nous n’offrons pas un niveau de service satisfaisant en termes de collecte et recyclage des déchets. Ce partenariat, bien au-delà du renforcement des contraintes réglementaires qui s’annoncent, va nous permettre de franchir un palier important dans l’accompagnement de nos clients », affirme Sibylle Daunis, la directrice générale de Pum Plastiques (205 agences).

Délai de 6 mois

Très concrètement, les partenaires se donnent environ 6 mois pour évaluer cette opération pilote. De fait,  tous trois affirment avoir besoin de ce délai pour évaluer cette nouvelle filière : quel tonnage sera récolté ? De quels matériaux sera précisément constituée cette récolte ? Quelle sera la périodicité des collectes ?« Trois questions parmi d’autres qui permettront de préciser les conditions de la viabilité économique de la filière », affirme Franck Seité, directeur industriel de la division Plastiques de Paprec.

Le coût de cette phase pilote est  pris en charge par le STR-PVC qui rassemble plus de 80% du marché national des fabricants. Un coût principalement constitué d’une partie logistique (location des bennes à Paprec, transport…) mais aussi d’un investissement en communication pour informer de l’existence de ce nouveau dispositif, et bien sûr en priorité les clients de PUM Plastiques dans les zones de chalandise des deux agences.

Pour d'autres enseignes du négoce

Tant du côté du STR-PVC que de PUM Plastiques et quel que soit le résultat de cette phase de test, le déploiement du dispositif au-delà des deux agences pilotes semble d’ores et déjà probable, tout comme son ouverture à d’autres enseignes de négoce.

« Cela demandera sans doute un peu de temps, mais nous avons la volonté de développer cette filière. Ce qui est en cause avec cette phase pilote, c’est moins la pérennité de la filière que son dimensionnement pratique et une meilleure perception du temps qui sera nécessaire pour l’installer dans les habitudes des professionnels » explique Sophie Thomas, Déléguée Générale du STR-PVC. Tout en précisant que le STR-PVC n’a pas vocation à financer le dispositif au-delà de cette phase pilote.

Commentaires

Pum Plastiques et Paprec créent une nouvelle filière pour le recyclage des réseaux PVC

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX