En direct

Pulsions constructives Production amusee du collectif viennois Gelitin

Entretien réalisé par Karine Dana |  le 01/05/2008  |  EvénementProfessionNégoceArchitectureCulture

Inscrits dans une continuité allégée avec l’actionnisme viennois-, le collectif Gelitin vient de se voir consacrer une exposition majeure au Musée d’Art Moderne de la ville de Paris présentée par l’ARC : La Louvre, Paris*. Né sur les ruines de la politique ultra-conservatrice et étouffante que la bourgeoisie puis le régime nazi avaient établie en Autriche, l’actionnisme viennois a alors eu recours à la provocation et à l’excitation comme principaux outils d’action. Une radicalité qui passait notamment par l’usage et l’impulsion du corps, porteur du traumatisme et des frustrations d’après-guerre. Héritiers de fait, les Gelitin – composés de Wolfgang Gantner, Ali Janka, Florian Reither et Tobias Urban – étendent et explorent ce rapport à l’étouffement : « Je trouve que vous êtes trop. Trop beaux. Trop dans le faire. Et dans le faire beau. Trop dans le savoir. Vous êtes trop dépositaires. Vous allongez trop. Vous aimez trop l’épaisseur. (...) On veut respirer. Et si la littérature nous en empêche, on ira voir ailleurs. On veut inventer. On veut inquiéter. On veut foutre la zone. La vie nous appelle à la zone. (...) La déconnade est la seule contre mesure. », clament-ils dans leur « manifeste pour qu’on nous foute la paix ». Au-delà de leurs actions matérielles et tenant en suspens la question de la validité de la continuation d’une telle radicalité aujourd’hui, c’est leur manière d’agir sur l’espace qui nous intéressera ici. Leur manière d’agir avec l’espace trouvé, d’avoir recours au bricolage comme pulsion constructive, de défendre la place du surgissement, de fabriquer des espaces traumatisés. Quelques questions à l’un d’entre eux, Tobias Urban.

J’aimerais comprendre ce qui vous lie à l’architecture, à la violence de ce sujet...

Ma relation à l’architecture renvoie directement à ce que je peux faire par moi-même, avec mon corps, avec mes mains. Quand nous travaillons sur un projet, son plan s’élabore en même temps que sa structure se construit. Et la structure se définit par elle-même à travers un besoin, comme un bidonville qui est en pleine croissance.

Selon moi, l’architecture doit amener à comprendre les structures complexes de notre environnement et en donner une forme la plus simple qui soit. Si vous essayez de rendre les choses belles, vous êtes perdu. [...]

Cet article est réservé aux abonnés AMC, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Pulsions constructives Production amusee du collectif viennois Gelitin

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX