En direct

Prolongement de la ligne de tramway T1

P. D. |  le 19/04/2013  |  RhôneCollectivités localesTransports

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Rhône
Collectivités locales
Transports
Valider
LYON -

Le prolongement de 2,3 km de la ligne de tramway T1 pour un investissement de 64 millions d’euros HT sous la maîtrise d’ouvrage du syndicat mixte des transports pour le Rhône et l’agglomération lyonnaise (Sytral) reliera les rives droite et gauche du Rhône, de la Confluence jusqu’à Gerland.

Emergences et connexions

Ce tronçon sous maîtrise d’œuvre d’Egis Rail avec Colas Rail RAA (plate-forme voie ferrée), Eiffage RAA (voirie et réseaux), Spie Sud-Est (signalisation lumineuse tricolore) jouera un rôle décisif dans l’émergence de deux pôles urbains majeurs avec le désenclavement de la Confluence et l’accompagnement de Gerland. Il connectera le siège de la région Rhône-Alpes, le musée des Confluences en chantier, la halle Tony-Garnier, l’Ecole nationale des sciences et la station Debourg, nouveau pôle interconnecté tramway- métro-bus. « Ce terminus est emblématique de la démarche du Sytral d’aménager de façade à façade », souligne Bernard Rivalta, président du Sytral. L’approche qualitative globale permet de repenser intégralement l’espace public : il intègre la station de tramway et un quai bus dans l’amélioration du cadre de vie, le renforcement des modes doux de déplacement et le respect de l’accessibilité. Le pont Raymond-Barre (groupement Bouygues, Matière, ZM) sur le Rhône, d’un coût de 19 millions d’euros HT, sous maîtrise d’œuvre de Setec, premier pont dédié au tramway et aux modes doux de déplacement, constitue un nouveau signal de l’entrée sud de Lyon. Pour choisir un pont en arc ou bow-string avec deux arcs très allongés, Alain Spielman, le concepteur, privilégie la finesse des proportions en harmonie avec l’environnement.
Ce pont se distingue par la finesse de son tablier et l’inclinaison à 10° comparée à la verticale de ses deux arcs ouverts vers le ciel. Sa large travée centrale dessine un mouvement biais pour offrir une vue sur la Confluence, véritable balcon sur le Rhône avec son belvédère en bois : piétons et cyclistes pourront marquer une halte pour profiter de la vue. Le bow-string de 150 m de long pour un poids de 2 500 t est en cours d’assemblage au port Edouard-Herriot, à Lyon. Cette travée sera acheminée par le fleuve jusqu’à l’emplacement du pont au début du mois de juillet 2013.
Rendez-vous au mois de décembre 2013 et de février 2014 pour les mises en service respectives du pont et de l’ensemble de la ligne.

PHOTO - 718216.BR.jpg
PHOTO - 718216.BR.jpg - © CHRISTINE CHAUDAGNE

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

DICOBAT Visuel

DICOBAT Visuel

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur