En direct

PROJETS ET PROGRAMMES MORBIHAN Vannes

le 16/01/1998  |  MorbihanCollectivités localesEntreprisesDroit de l'urbanismeUrbanisme

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Morbihan
Collectivités locales
Entreprises
Droit de l'urbanisme
Urbanisme
Réglementation
Valider

Le district du Pays de Vannes va construire une pépinière d'entreprises à Kerpayen. Cet équipement devrait être le pendant du parc d'innovation, dans le domaine de la production. Il sera réalisé sur un terrain de 21 hectares mis à l'urbanisation industrielle dans l'est de Vannes. L'aménagement coûtera 12 millions de francs financés à hauteur de 7 millions par les 20 communes qui composent le district et à hauteur de 5 millions de francs par la ville de Vannes. Un montant de 7 millions de francs pour la future pépinière d'entreprises est prévu par le district pour s'ajouter à l'investissement de base. Un bâtiment de 1 200 m2 de surface sera destiné à accueillir une douzaine de petites entreprises de production dans le domaine des produits alimentaires, pharmaceutiques, cosmétiques, des matériaux composites, de l'électronique, etc.

La ville de Vannes va faire construire deux classes supplémentaires à l'école maternelle de Cliscouët, située en bordure de l'allée du Ponant. Les travaux sont estimés à 1,7 MF et devraient permettre d'ouvrir les deux nouvelles classes à la rentrée de 1998.

Des travaux de rénovation vont être entrepris au foyer des jeunes travailleurs de Ménimur, situé rue Paul-Signac par le propriétaire, l'Office communal HLM. Le but de l'opération est de réduire le nombre de logements de 102 à 65 afin de proposer des logements plus spacieux et plus confortables. Des travaux sont également prévus dans les parties communes. Si le financement le permet, la cafétéria sera reprise et un parc de stationnement créé. Le coût des travaux est globalement estimé à 8,5 millions de francs (avec 550 000 francs d'option). Le financement est assuré par l'Etat, le département, le district, la CAF et la ville de Vannes (qui participe à hauteur de 1 MF).

La municipalité va aménager un lotissement communal sur des terrains récemment acquis entre Saint-Guen et le village de Bilaire. Ce secteur a été ouvert à l'urbanisation depuis la dernière révision du plan d'occupation des sols (POS). Ce lotissement regroupera 31 lots d'une superficie moyenne de 450 m2 chacun. Cet aménagement sera réalisé grâce à une enveloppe de 6,5 millions de francs HT.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Ré(investir) les toits

Ré(investir) les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

L'urbanisme commercial

L'urbanisme commercial

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil