En direct

PROJETS ET PROGRAMMES MARNE Reims

le 28/03/1997  |  Marne

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Marne
Valider

Le conseil municipal de Reims a inscrit, au budget 1997, des crédits pour des investissements exceptionnels afin de se doter de structures et de services de bon niveau, dans différents domaines :

- 1,40 MF chacun pour les travaux d'extension et d'aménagement des antennes municipales Orgeval et des Châtillons ; 200 000 F également réservés à la première phase de la création d'une antenne au quartier Murigny et 165 000 F pour des travaux de sécurité dans les antennes Croix-Rouge et La Neuvillette ;

- 3 MF pour l'extension du Centre International de Séjour, projet d'un coût total de 16 MF, financé à hauteur de 10 MF par la ville et l'Etat, et de 2 MF chacun par la région et le département;

- 2 MF pour le lancement du concours de maîtrise d'oeuvre concernant la nouvelle cuisine centrale de la caisse des écoles; cet équipement, à implanter sur un terrain communal de 6 500 m2, sera élevé sur deux niveaux. Les travaux pourraient s'étaler de septembre 1997 au dernier trimestre 1998 (coût total de 30 MF) ;

- 2 MF pour la programmation des travaux de sécurité du Grand Théâtre ;

- 2 MF pour désigner une équipe de maîtrise d'oeuvre pour la médiathèque centrale et 1 MF pour celle du quartier Croix-Rouge ;

- 300 000 F pour la construction d'une salle de diffusion musicale ;

- 100 000 F de crédits d'études en vue de la construction d'un nouveau gymnase ;

- 500 000 F pour la première tranche de travaux à la maison des associations ;

- 3,70 MF correspondants aux terrassements généraux nécessaires à l'agrandissement du cimetière paysager de La Neuvillette ;

- 100 000 F en vue des études relatives à l'implantation d'un crématorium ;

- 6 MF pour l'aménagement des quartiers sensibles ;

- 700 000 F pour la rénovation des Halles Centrales.

En outre, les crédits d'investissements courants, à prévoir pour les travaux de sécurité et l'entretien du patrimoine, sont de l'ordre de 160 millions de francs, dont plus de 30 % seront destinés aux bâtiments et plus de 40 % pour l'entretien de la voirie et les espaces urbains.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil