En direct

PROJETS ET PROGRAMMES LOIRE Saint-Etienne

le 06/06/1997  |  France Collectivités localesLogement socialUrbanismeEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Collectivités locales
Logement social
Urbanisme
Europe
Immobilier
Logement
Architecture
Valider

La municipalité stéphanoise réfléchit actuellement à une stratégie d'intervention afin d'enrayer la dégradation de la situation du quartier de Montchovet, dans le sud-est de la ville. Malgré les procédures de développement social des quartiers (DSQ) tentées entre 1984 et 1993, la situation actuelle demeure alarmante, risquant de s'étendre aux franges que sont Beaulieu, La Palle et La Marandinière.

La volonté municipale est de mettre en place un projet fondé sur une démarche pragmatique, en concertation avec la population. Les buts sont notamment : une meilleure intégration de Montchovet dans les quartiers sud-est de Saint-Etienne et plus largement dans la ville, et une nouvelle politique de l'habitat sur l'ensemble de la ville avec un accent particulier mis sur la concertation.

Parmi les six orientations dégagées figurent :

- l'habitat : réalisation de la mobilité résidentielle, densification du site (démolition et restructuration de certaines parties), requalification de l'ensemble du parc HLM ;

- le développement économique : exonération de charges et création d'une zone d'activités économiques ;

- l'aménagement spatial : création d'un pôle de diversification regroupant un pôle d'activité autour d'un espace public de type place majeure sur lequel seraient maintenus des équipements culturels ou de services et intégration de Montchovet dans son environnement. Enfin, un effort sera fait pour la dynamisation des deux centres de vie du quartier : la place Roinat et le boulevard de la Palle.

Tous les partenaires possibles seront sollicités pour le financement de ce projet (ville, Etat, Opac, département, région et Europe). Les premières estimations font apparaître des coûts de l'ordre de 37,9 millions de francs pour le projet urbain, 222,8 millions de francs pour la production PLATS et la réhabilitation Palulos. Plus de 5 millions de francs seront, par ailleurs, consacrés à des actions sociales et d'insertions. L'échéancier prévisionnel porte sur les années 1997 à 2001.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur