En direct

PROJETS ET PROGRAMMES COTES-D'ARMOR Saint-Brieuc

le 07/02/1997  |  Côtes-d’ArmorCollectivités localesCultureLogementTransports

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Côtes-d’Armor
Collectivités locales
Culture
Logement
Transports
Travail
France entière
Profession
Architecture
Valider

En 1997, deux quartiers vont bénéficier de projets d'urbanisation : Les Villages et Robien. Parmi les opérations programmées figurent :

- la réhabilitation possible de 12 logements, rue Théodule-Ribot ;

- la construction possible de logements HLM municipaux sur le terrain de la Petite Balavoine. L'opération comprend entre 3 et 20 logements ;

- la construction possible de logements collectifs ou locatifs sur le terrain du Point du Jour. Ce sont 50 unités qui pourraient être programmées.

La Chambre de commerce et d'industrie des Côtes-d'Armor envisage de construire un poste d'accostage pour le déchargement rapide à l'extrémité Est de l'enclôture de la pointe de Cesson, au port du Légué. L'ouvrage envisagé sera constitué de trois ducs d'albe accostables implantés entre 23 et 25 mètres l'un de l'autre, offrant un front d'accostage de 48 mètres environ. L'accès au ducs d'albe à partir du terre-plein se fera par une passerelle en béton de 3,50 mètres de largeur, perpendiculaire au front d'accostage. Deux passerelles métalliques permettront d'accéder aux ducs d'albe extrêmes. Un dragage va être par ailleurs réalisé, afin de permettre l'accès à des bateaux de 5 mètres de tirant d'eau par marées supérieures ainsi que le renforcement de la chaussée sur 700 mètres entre l'écluse et le portail d'entrée du terre-plein.

La construction de ce pont se veut la première étape de l'aménagement futur du port de Légué, actuellement premier port des Côtes-d'Armor et quatrième de Bretagne. Devront être pris en compte dans cet aménagement :

- la priorité du développement économique du port ;

- la nécessité d'étendre les surfaces de quais et de plates-formes de stockage ;

- d'avaliser la fermeture de l'avant-port pour la création d'un bassin toutes activités ;

- être attentif à l'intégration urbaine et paysagère de l'ensemble du développement.

L'association hospitalière de Bretagne envisage de construire une clinique spécialisée dans l'accueil et le traitement des traumatisés crâniens. Le projet pourrait être réalisé sur le site de la Ville-Hesry, à proximité de l'hôpital de la Beauchée, du centre-ville et des liaisons routières structurantes. Les terrains sur lesquels est envisagée la construction correspondent à une zone d'urbanisation NA et supposent donc la réalisation d'une concertation publique.

La municipalité briochine accorde une attention particulière, dans le cadre de son projet culturel, au développement de la lecture publique. La bibliothèque du quartier de la Croix Saint-Lambert, ouverte à une population de 9 000 habitants, nécessite une révision de sa conception architecturale compte tenu du rôle qui désormais lui incombe. Une opération, dont le budget est estimé à 1,9 million de francs TTC, pourrait être réalisée sur cet équipement. La conception est signée par l'architecte Didier Gosselin, sur la base d'un programme arrêté en liaison avec les services municipaux. L'Etat, par l'intermédiaire de la Direction des affaires culturelles, pourrait soutenir le projet à hauteur de 40 % de la dépense hors taxes.

Un troisième département va être ouvert à l'IUT « sciences et génie des matériaux » en extension de l'IUT existant et afin de faire face au développement de l'enseignement supérieur sur le pôle universitaire de Mazier. Dans le but d'ouvrir à l'urbanisation cette zone classée NA et située entre les rues Henri-Wallon et du Chef-de-Ville, une procédure de modification du POS a été engagée. Le projet prévoit, pour l'heure, une surface entre 3 000 et 3 700 m2 HON à construire. Le programme technique de construction prévoit des surfaces d'enseignement avec des salles de cours, d'examens et de travaux dirigés, un petit amphithéâtre, un hall d'essais pour les matériaux et des locaux de techniques de maintenance, ainsi que des locaux administratifs (bureaux, salles d'attente et de réunion) ; enfin, sont également prévus, des locaux pour la logistique tels qu'une cafétéria, un local technique général, des ateliers des services généraux et des locaux divers pour le matériel d'entretien. Des places de parking pourront également être réalisées (entre 60 et 70). Pour finir un environnement vert de type semi-urbain sera réalisé sur environ 500 m2.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur