En direct

PROJET URBAIN - Un écoquartier sur les anciens chantiers navals
PHOTO - 280702.HR.jpg - © ALTIMAGE

PROJET URBAIN - Un écoquartier sur les anciens chantiers navals

le 22/01/2010  |  SantéEnergieArchitectureAménagementUrbanisme

Sommaire du dossier

  1. Les 13 premiers écoquartiers français labellisés
  2. Un label pour identifier les "vrais" écoquartiers
  3. La métamorphose d’un bâtiment industriel
  4. Construire un écoquartier
  5. L’écoquartier se chauffe avec les eaux usées
  6. Nanterre va chauffer des logements en récupérant ses eaux usées
  7. Quartier-témoin la vitrine du Paris durable
  8. Habiter en lisière de forêt
  9. Grand Nancy Restauré, le plateau de Haye conserve l’esprit de la forêt
  10. Palmarès EcoQuartier : le ministère de l’Ecologie remet ses prix et confirme la création d’un label Ecoquartier
  11. L’écoquartier Terre Sud sort de terre
  12. Un écoquartier nantais récompensé
  13. La ZAC Clichy-Batignolles s’étend à l’ouest
  14. Le centre-ville transformé
  15. Reconversion Les châteaux de l'industrie s'ouvrent à la ville
  16. Nord Le canal de Roubaix ouvert à la navigation
  17. Métropole lilloise L’Union, futur pôle d’excellence métropolitain
  18. RECONVERSION Valoriser les traces d’une industrie passée
  19. Lille Métropole Mutation urbaine autour du canal de Roubaix
  20. La friche de l'Union gardera sa vocation économique
  21. Un îlot de bâtiments à énergie positive
  22. La mixité s’invite à Euralille
  23. Projet urbain La mixité urbaine s'invite à Euralille Un bâtiment, trois programmes
  24. Une école-paysage sur les terrains Renault
  25. Trois nouveaux programmes de logements prévus pour fin 2013 sur l’éco-quartier Hoche à Nanterre
  26. NANTES - Giboire, Nantes Habitat et LNH sur La Prairie-au-Duc
  27. NANTES Entretien avec Laurent Théry, directeur général de la Samoa « Nous lançons la première phase du futur écoquartier de la Prairie-aux-Ducs »
  28. Rouen L’équipe de Jacqueline Osty retenue pour le futur écoquartier
  29. Rouen poursuit sa reconquête de l’ouest
  30. un parc habité sur un ancien site militaire
  31. Des immeubles de logements s'habillent d'Inox et de cuivre
  32. Ecoquartiers en France 4/8 - Rennes : un parc habité sur un ancien site militaire
  33. Hanovre, quartier Kronsberg L’eau de pluie dessine le paysage urbain
  34. FRICHES MILITAIRES Fribourg-en-Brisgau La reconversion verte du quartier Vauban
  35. 6. ZOOM SUR. Le chantier de dépollution de La Courrouze à Rennes
  36. Ecoquartier Sarriguren : le développement durable à l’espagnole
  37. Ille et Vilaine La zac de La Courrouze en chantier
  38. La Courrouze, 45% d’espaces verts pour un quartier qui joue la mixité
  39. Un nouveau quartier ravive l’est nantais
  40. Ecoquartiers en France - Bottière Chénaie, à Nantes: l’anti-ghetto pour « bobos »
  41. L’île Seguin, durable, dense, culturelle
  42. Un hameau écologique en milieu rural
  43. Ecoquartier Un archipel d'îlots pour une extension urbaine
  44. Amiens Un écoquartier dans la ZAC Paul-Claudel
  45. urbanisme durable Un écoquartier dense remplace l’ancienne caserne
  46. Développement durable Un écoquartier autour d’une gare RER
  47. LYON CONFLUENCE Une presqu’île dense et économe en énergie
  48. Angers, plateau des Capucins Des îlots denses autour dune armature végétale
  49. Urbanisation périphérique Toulouse réconcilie densité urbaine et paysage
  50. Champagne-Ardenne - Trois écoquartiers distingués
  51. Un écoquartier en rives de Somme
  52. La friche Testut démarre sa mue en écoquartier
  53. Béthune Nicolas Michelin transforme la friche Testut en écoquartier
  54. L’écoquartier du Raquet en chantier
  55. L'écoquartier du Raquet entre en phase opérationnelle
  56. PROJET URBAIN - Un écoquartier sur les anciens chantiers navals
  57. Grande-Synthe lance son écoquartier
  58. Un « cadre stratégique écoquartiers » pour bâtir une ville durable
  59. Charte écoquartier adoptée
  60. Ecoquartiers en France 2/8 - Lille-Lomme : un écoquartier autour d'un ancien canal industriel
  61. Un jardin d’eau au rythme des précipitations
  62. Construction durable Rives de la Haute Deûle : le plus avancé des écoquartiers métropolitains
  63. L’écoquartier Remafer bientôt lancé
  64. Reims 1 200 logements dans un écoquartier
  65. Paris 18e Un jardin sous une halle ferroviaire
  66. Paris Une centrale photovoltaïque installée sur la halle Pajol d’ici à 2012
  67. Reconversion Une gare de marchandises devient auberge de jeunesse et bibliothèque
  68. Ecoquartiers en France - Paris - Zac Clichy-Batignolles : une ville dense autour d'un parc
  69. ZAC Clichy-Batignolles : trois délibérations annulées mais le chantier continue
  70. La ZAC Clichy-Batignolles se prépare à accueillir le nouveau palais de justice
  71. Clichy-Batignolles L’opération est prête à démarrer
  72. Paris. Le parc Clichy-Batignolles sous un nouvel éclairage
  73. CLICHY-Batignolles Un nouveau quartier parisien à l’horizon 2013-2014
  74. Euromed 2 : financement bouclé
  75. Parc de Clichy-Batignolles. Le Jardin du rail est en bonne voie
  76. « Euromed II vise à amplifier la dynamique engagée depuis quinze ans » François Jalinot directeut général de l'établissement public d'aménagement Euroméditerranée
  77. L'écoquartier des Docks entre en phase opérationnelle
  78. François Leclercq dessinera Euromed II
  79. ESSONNE Afin de réconcilier les 30-50 ans avec la banlieue Ris-Orangis réfléchit à un « écoquartier »
  80. Le label Ecocité attribué à l'extension d'Euroméditerranée
  81. Marseille Michelin, Fortier et Leclercq vont imaginer Euromed II
  82. Montpellier L’écoquartier Rive gauche est lancé
  83. Strasbourg Danube : une demi-voiture par logement
  84. Ecoquartiers : un référentiel qualité
  85. Strasbourg Aménagement du secteur Danube
  86. Restructuration urbaine aux Maurettes
  87. Urbanisme durable La friche Kronenbourg sera le premier écoquartier strasbourgeois
  88. 90 logements BBC dans l’écoquartier Terres Neuves
  89. Premier bilan énergétique contrasté pour le prix national Ecoquartier 2009
  90. Terres-Neuves fait peau neuve
  91. Des enrobés environnementaux pour la voirie de la ZAC de Bonne
  92. « Le logement social ne doit pas être traité comme du sous-logement »
  93. Ecole élémentaire Lucie AUBRAC Zac de la Bonne, Grenoble
  94. Le premier écoquartier sort de terre
  95. Un chantier bois exemplaire en ville
  96. La capitale girondine sur les traces « vertes » de Stockholm
  97. La ville de Grenoble, lauréate du palmarès Ecoquartier 2009
  98. Un quartier durable aux bassins à flots
  99. Bordeaux Un quartier lacustre irrigué par trois canaux
  100. Ecoquartiers en France 1/8 - Grenoble, quartier de Bonne : Un modèle de ville compact et végétal
  101. ZAC Andromède et Monges-Croix-du-Sud complètent l’offre immobilière
  102. AMÉNAGEMENT DURABLE La bonne méthode de Bonne
  103. Planification Des outils pour une urbanisation durable
  104. Concours ilot 8, Zac Andromede Toulouse
  105. GRENOBLE Bâtiment à énergie positive ZAC de Bonne
  106. Une volute de béton flotte sur Blagnac
  107. GRENOBLE Un pôle commercial de qualité
  108. L'écoquartier Andromède allie ambition architecturale et écoconception
  109. FRICHES MILITAIRES Grenoble Une charte HQE pour un quartier nocturne
  110. Géothermie profonde sur la ZAC Andromède
  111. GRENOBLE La caserne de Bonne bien dans sa ville
  112. Toulouse Lancement du premier programme de bureaux sur la ZAC Andromède
  113. Blagnac, ZAC Andromède Un quartier champêtre aux portes de Toulouse
  114. Haute-Garonne La ZAC Andromède dessine le nouveau visage de l’urbanisme toulousain
  115. Lyon Confluence, acte II
  116. Défis à La Confluence
  117. Quatre équipes pour un quartier
  118. Le monolithe
  119. 39 Logements, Lyon Confluence Clément Vergély
  120. Coussins gonflables de grandes dimensions
  121. Projet urbain Herzog & de Meuron, A Lyon-confluence
  122. L'exceptionnel chantier du pôle loisirs et commerces à la Confluence
  123. Ecoquartiers en France 3/8 - Lyon Confluence : le sud de la presqu'île rendu à la ville
  124. Lyon Confluence se déploie vers le Rhône
  125. Lyon Confluence. Un puzzle végétal entre Saône et Rhône
  126. Grand Lyon A la reconquête des berges de Saône
  127. Lyon GRS Valtech dépollue les terrains de La Confluence
  128. 10 écoquartiers grimpent les marches de l’Est

A Dunkerque, la reconquête des chantiers navals, commencée au début des années quatre-vingt-dix, marque une étape importante avec les premières livraisons de l'écoquartier du Grand Large.
Sa réalisation résulte d'un montage d'opération original, qui associe étroitement les promoteurs aux choix urbains.

En 1987, les Chantiers de France fermaient, laissant plus de 3 500 personnes sans emploi et une zone portuaire sinistrée de 50 ha à proximité du centre-ville. Deux décennies plus tard, ce site reprend vie : depuis quelques semaines, il accueille les premiers habitants d'un nouvel écoquartier portuaire et vert de 20 ha, le quartier du Grand Large, qui tire son identité du contexte urbain particulier, entre mer et centre-ville, station balnéaire et port.La transformation de ce site est la deuxième phase de l'opération Neptune, un projet de reconquête globale de friches portuaires (200 ha, dont 50 ha d'eau) mis en place par la communauté urbaine de Dunkerque Grand Littoral au début des années quatre-vingt-dix pour redynamiser et élargir un centre-ville étriqué à l'échelle de l'agglomération.

Sur la base d'un plan directeur sur le long terme élaboré par l'agence britannique Richard Rogers Partnership, ce travail « par capillarité » a commencé dans les quartiers portuaires laissés vacants par le déménagement du port plus à l'ouest, avec la construction de trois ponts, d'un pôle commercial et de loisirs, de l'université. « La greffe a pris. Notre stratégie consiste désormais à étendre le centre-ville côté mer, en créant un quartier d'habitat attractif, qui fera le lien avec la station balnéaire de Malo-les-Bains », explique Jean-Louis Muller, délégué général aux grands projets à la communauté urbaine.
Les premières livraisons de logements, réalisés par l'architecte urbaniste Nicolas Michelin, qui a conçu aussi le plan guide de la ZAC, illustrent la diversité des constructions et des typologies retenues : grands immeubles collectifs à gâbles, petits collectifs unifamiliaux en retrait, maisons individuelles en bande mais aussi locatif social, locatif à loyer libre, accession à la propriété, petits et grands logements, le tout dans une forte proportion de logements sociaux (40 %).
« Cette offre immobilière très variée vise à retenir les populations tentées par le périurbain et à obtenir une mixité sociale et générationnelle à l'échelle du quartier », explique Sophie Meullenet, chargée d'opération à la S3D, aménageur.
Autre particularité, la forte présence des espaces verts dans ce quartier dense (90 logements à l'hectare) déclinés à différentes échelles et avec des limites ouvertes entre les domaines public et privé, à l'instar de nombreuses villes du nord de l'Europe, pour multiplier les parcours et les pratiques : quais, parc public en hémicycle d'un hectare, jardins mutualisés en cœur d'îlot.

Choix techniques écologiques

Le réseau viaire privilégie lui aussi la place du piéton, notamment avec les Spielstrasse, des rues partagées de moins de 6 m de large, sans trottoir et sans stationnement. Des parcours piétons sont également prévus pour rejoindre rapidement (en moins de dix minutes) le centre-ville ou la station balnéaire. « Notre objectif est que chaque famille dispose d'une voiture et de trois vélos et non l'inverse », ajoute Jean-Louis Muller.
La démarche environnementale s'applique aussi aux choix techniques des bâtiments : les grands et petits collectifs sont construits en matériau alvéolaire, des Cogéblocs qui assurent l'isolation thermique et sont chauffés à partir de la chaleur résiduelle de l'usine sidérurgique ArcelorMittal.
Les maisons individuelles, réalisées en béton cellulaire (et donc sans isolant elles aussi), sont équipées de panneaux solaires, qui fournissent 60 % d'eau chaude. Leurs toitures sont végétalisées. « Les premières livraisons sont conformes à la RT 2005. Dans la deuxième tranche, nous aurons des logements THPE, voire BBC », confirme Sophie Meullenet. La ventilation naturelle assistée (VNA) dans les immeubles à gâbles a cependant été longue à mettre en place, butant sur l'épineuse question des assurances, qui ne s'appliquent qu'aux produits certifiés. Ce système de roues au sommet des pignons permet d'aspirer l'air des constructions grâce au vent, en évitant de recourir à un système mécanique. « Nous avons fini par obtenir l'Atex et le titre V, délivré par le ministère permettant de déroger à la RT 2005. La VNA sera installée dans les futurs immeubles à gâbles », précise Nicolas Michelin.
Parmi les autres innovations figurent la collecte des déchets par containers enterrés, placés à 50 m maximum des logements, la réalisation d'une seule place de parking par logement, l'arrosage des espaces publics avec de l'eau de pluie stockée dans des puits. « Dans la deuxième tranche, nous souhaitons aller encore plus loin dans la démarche environnementale, annonce Jean-Louis Müller. Nous avons noué un partenariat avec l'équipe de recherche de Véolia et partirons de tous les grands référentiels qui existent en matière d'environnement. » -

« L'identité de ce nouveau quartier, ce sont les immeubles à gâbles posés sur les quais. Mais sa qualité tient aux détails, à ces petites choses qui améliorent l'ordinaire : par exemple, les terrasses à usage privatif placées dans la continuité du parc au pied des maisons individuelles, comme un crescent anglais, les jardins partagés au milieu des petits collectifs, les parcours piétons conçus pour rejoindre rapidement le centre-ville et la station balnéaire, les variations d'échelles et de typologies pour les bâtiments. Le Grand Large est un quartier ordinaire et simple, mais dessiné sur mesure et que l'on a cherché à rendre vivant et agréable à vivre, en appliquant aussi une démarche environnementale : protection contre les vents, ventilation naturelle assistée, mobilités douces. Tous ces principes répondent au contexte urbain spécifique de Dunkerque, en bord de mer. Ils ne sont pas transposables. »

Nicolas Michelin, architecte-urbaniste

Fiche technique

Coordination générale et décideur : communauté urbaine Dunkerque Grand Littoral.
Aménageur : S3D.
Urbaniste coordonnateur pour l'ensemble de la ZAC et architecte d'opération pour la première tranche : ANMA (Agence Nicolas Michelin et associés), retenu en 2005.
Paysagiste : Philippe Thomas.
Programme : 1 000 logements au total (115 000 m 2 ), équipements publics (30 000 m 2 ) dont une salle des sports (livrée en 2009), une maison de quartier (en 2012), une auberge de jeunesse, une patinoire bowling, des commerces de proximité (fin 2011 pour ceux prévus côté plage).
Montant des dépenses : 10 millions d'euros (infrastructures comprises) au 31 décembre 2009.
Calendrier 1 re tranche : 208 logements pour la première phase, dernières livraisons au printemps 2010 ; 135 logements pour la phase 1bis, livraisons fin 2011. 2 e tranche : 500 logements environ répartis sur 11 lots ; premières livraisons attendues au printemps 2012. 3 e tranche : 244 logements.

Un montage à l'Anglo-saxonne

La construction du Grand Large résulte d'un montage opérationnel original, qui s'appuie sur une collaboration triangulaire entre la communauté urbaine et l'aménageur, les promoteurs et bailleurs sociaux, et l'urbaniste architecte. « Cette méthode, fréquente dans les pays anglo-saxons, permet de gagner du temps, en impliquant les promoteurs dans les choix urbains. Dans un montage classique, les promoteurs, consultés lorsque le plan-masse est bouclé, remettent parfois totalement en cause les choix de l'urbaniste. Cette méthode nous a permis de travailler avec des partenaires fiables », justifie Jean-Louis Muller. Pour les départager, les groupements de promoteurs/bailleurs ont été mis en concurrence sur la base de bilans financiers : engagement sur le prix de vente et de location, les coûts de construction et la marge. Une fois le groupement retenu (1), un protocole d'accord a été conclu entre la communauté urbaine et les promoteurs/bailleurs, portant sur les aspects financiers (marge plafonnée à 8 %) et la qualité des logements. « La charge foncière a été un levier : nous l'avons baissée lorsque les exigences environnementales entraînaient des surcoûts d'investissements trop importants », poursuit Jean-Louis Muller. Le concours pour désigner l'urbaniste coordonnateur de la ZAC et architecte de la première tranche (plus de 300 logements) n'a été lancé qu'après. Même méthode pour la 2 e tranche, mais les opérations seront plus petites, avec un découpage en 11 lots, pour être plus facilement commercialisables. La consultation porte actuellement sur trois lots (200 logements). Les promoteurs seront désignés en avril, puis chaque lot fera l'objet d'un concours sur esquisse mettant en concurrence trois équipes d'architectes. « L'un des enjeux est d'obtenir une mixité à l'îlot, avec de l'accession sociale et privée, du locatif, afin de créer un mélange propice à la vie sociale et urbaine », explique Nicolas Michelin, chargé d'établir les prescriptions architecturales, urbaines et environnementales du quartier.

(1) Nacarat, Nexity, Beci, Le Cottage social des Flandres et la Maison Flamande.
Michel Delebarre, maire de Dunkerque, président de la communauté urbaine de Dunkerque. - « Je voudrais que les pratiques du Grand Large se diffusent sur les quartiers environnants » -Quelle était votre vision pour ce quartier du Grand Large ?

Le premier choix en 1989 a été de prendre Richard Rogers pour nous dire le potentiel de l'ancien site portuaire. Il a montré la force des bassins, la nécessité de densifier la Citadelle et esquissé une ville sur l'ancienne friche des chantiers navals. Notre objectif, là, était d'enrayer la déperdition de population en offrant une alternative à ceux qui veulent aller vivre en périurbain. Pour cela, il fallait faire une offre de logement plaisante. Et nous avons essayé d'imaginer un vrai quartier, donc de la mixité sociale avec 40 % de logements sociaux et un quartier où l'on vivra d'une autre manière.

Comment ce quartier s'intègre-t-il dans Dunkerque ?

Il a pour atout majeur de faire la jonction entre le centre-ville et la façade balnéaire. Nous allons aussi construire, à son extrémité, un nouveau pont qui permettra de créer une nouvelle liaison entre la chaussée des Darses et le Mole 2 à l'ouest et Malo-les-Bains à l'est, sans passer par l'hypercentre. Le Grand Large sera ainsi le long d'une infrastructure majeure.

Peut-on le qualifier d'écoquartier ?

Oui, et je voudrais qu'il produise un phénomène de contagion. Que les pratiques du Grand Large, c'est-à-dire d'abord le vélo et le transport collectif avant l'utilisation de la voiture, se diffusent sur les quartiers environnants, de part et d'autre de l'avenue des Bains. Le Grand Large sera peut-être le modèle des quartiers de Dunkerque dans l'avenir. En matière d'urbanisme, le mimétisme est très important. C'est ce que nous avons fait pour la rénovation urbaine. Avec l'Anru, nous avons commencé par le Carré de La Vieille et on attaque maintenant le Jeu de Mail, un quartier quatre à cinq fois plus important, avec une adhésion des habitants beaucoup plus forte qu'on ne pouvait imaginer.

Que comptez-vous faire sur le centre-ville ?

Il souffre d'une insuffisance commerciale et d'une faible densité. Nous voulons créer des surfaces commerciales, construire plusieurs centaines de logements et des parkings. Nous reprenons notre méthode de partenariat public-privé avec le promoteur Multi Développement et l'architecte Joan Busquets. Tout ce que nous ferons en matière de traitement d'espaces publics va lui être soumis car nous voulons que sa vision irradie au-delà de sa zone de travail.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur