En direct

PROFIL PME Habitat Joseph Scavetta lance Ascott Résidences en bourse

Laurent Miguet |  le 17/04/1998  |  PME du BTPMaison individuelleLogementBas-RhinFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

PME du BTP
Maison individuelle
Logement
Bas-Rhin
France
Immobilier
Entreprises
Valider

« L'Alsace compte trop d'opérateurs. Nous sommes persuadés que l'offre se réorganisera autour de quelques groupes solides ». Cette conviction a conduit Joseph Scavetta, P-DG d'Ascott Immobilier à Strasbourg, a programmer son entrée au second marché boursier pour la mi-avril 1998. Créé en mai 1993 pour combler le vide laissé par la disparition de Decker et Habitat Center, le promoteur, filiale de Caapaction, holding contrôlée par la famille Scavetta et inscrite au hors cote, espère voir sa part du marché alsacien de l'habitat passer de 6 à 15 %.

La maison individuelle occupe une place centrale dans cette stratégie. En juillet dernier, le rachat de Stylgit, leader haut-rhinois du secteur, a marqué une première étape qui se traduira dès cette année par un boom du chiffre d'affaires. L'opérateur alsacien compte ancrer sa nouvelle filiale dans un marché bas-rhinois désorganisé : « Ce département compte quarante-cinq constructeurs de maisons individuelles qui vivotent sans leader en cassant les prix », analyse le P-DG. Ascott Résidences, présent jusqu'ici uniquement dans le Bas-Rhin à travers des opérations de logement collectif, espère amener l'habitat individuel à 40 % de son chiffre d'affaires en Alsace.

Le couple maison individuelle et logements collectifs forme également la base de la stratégie de croissance externe, que le promoteur espère concrétiser dès 1998 en Lorraine, Champagne-Ardenne et Ile-de-France.

Deuxième objectif de l'introduction d'Ascott Résidences au second marché : conduite par Europe Finance et Industrie, cette perspective repose en partie sur la nouvelle filiale du promoteur . Les contacts de Jean-Marie Wintenberger, ancien dirigeant de Stylgit et ancien président de l'Union régionale des constructeurs de maisons individuelles d'Alsace, devraient faciliter les opérations de croissance externe, dans un secteur marqué par les difficultés de succession que rencontrent beaucoup d'entreprises créées dans l'euphorie de la reconstruction.

PHOTO : L'équipe Ascott Résidences autour de son P-DG, Joseph Scavetta.

Effectif : 46 salariés ; chiffre d'affaires 1997 : 160 millions de francs, contre 64 millions en 1996.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil