En direct

PROFIL Gilbert Misiraca «Les ressources pour l'emploi se trouvent dans les PME»

MICHEL OCTERNAUD |  le 17/01/1997  |  PME du BTPEntreprisesHygièneParisImmobilier

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

PME du BTP
Entreprises
Hygiène
Paris
Immobilier
Réglementation
Marchés privés
Valider

Gilbert Misiraca, patron d'une entreprise de bâtiment, TGM, qu'il a fondée voici 25 ans boulevard Murat à Paris, et qu'il dirige avec son fils, est un fervent défenseur des PME indépendantes. A l'inverse de bon nombre d'entrepreneurs, Gilbert Misiraca a choisi résolument de ne travailler qu'avec les administrations et les communes, car, dit-il, « sur les marchés privés, les réclamations et les impayés se multiplient. Dans le cadre des marchés publics, le processus est plus long, plus complexe ; il faut avancer l'argent pour plusieurs mois, mais des budgets sont votés. Certains entrepreneurs ont démissionné. Nous nous sommes accrochés, nous avons investi de l'argent au départ et nous avons pris un rythme de croisière ». Or, la situation est, semble-t-il, en train de changer, note Gilbert Misiraca : « Les budgets ne se débloquent plus facilement. Certaines administrations lancent des appels d'offres sans attendre que les crédits soient en place ; on prétexte des lourdeurs administratives et nous risquons de revenir à la case départ. D'autant plus que la puissance publique favorise les grands groupes de BTP et de services et que, à l'opposé, on voit se développer une concurrence déloyale de petites entreprises créées par des non-professionnels qui, en toute liberté, s'inscrivent au registre du commerce. »

Pour Gilbert Misiraca, qui est également président des PME du XVIe arrondissement et juge au tribunal de commerce de Paris, « le gouvernement ne fait pas actuellement de bons choix : ce ne sont pas les grands groupes qui embauchent. Au contraire, tous développent des plans sociaux. Les ressources pour l'emploi, la vraie concurrence se trouvent chez les PME. Celles qui réussiront à survivre, seront gagnantes à terme. C'est pourquoi j'organise actuellement la résistance dans mon entreprise, mais aussi au sein de la CGPME, avec des réunions d'information des entrepreneurs, notamment sur les marchés publics. Il faut jouer la carte de la formation et surtout de la prévention ».

Photo : Gilbert Misiraca, P-DG de TGM (Travaux Gilbert Misiraca).

Chiffre d'affaires 1995 : environ 30 millions de francs.

Effectif : 35 salariés.

Carnet de commandes fin 1996 : environ 35 millions de francs.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur