En direct

Michel Grévoul, directeur des achats de l'Etat - © Thomas Gogny / Le Moniteur

"Professionnaliser la fonction achats de l'Etat et la rendre plus efficiente", Michel Grévoul, directeur des achats de l'Etat

Propos recueillis par Sophie d'Auzon |  le 03/05/2016  |  EntreprisesRéglementationRéglementation des marchés privésPetites et moyennes entreprises

L'Etat veut économiser 700 millions d'euros par an de dépenses. Tout en soutenant les PME, en achetant responsable, innovant, etc. Sa nouvelle arme : la Direction des achats de l'Etat.

Un décret du 3 mars dernier a transformé le Service des achats de l'Etat (SAE) en Direction des achats de l'Etat (DAE). Michel Grévoul a été confirmé dans ses fonctions, à la tête de la nouvelle instance qui a vu ses capacités de décision et d'action renforcées.

Pour quelles raisons avoir opéré cette mutation ?

Michel Grévoul : Le gouvernement a voulu positionner les achats comme un vecteur important de réduction des coûts, mais aussi comme un soutien à diverses politiques publiques. La DAE est rattachée au ministre des Finances et définit la politique des achats de l'Etat sous l'autorité du Premier ministre. Cette dimension interministérielle renforce la position de l'instance.

Quel est le rôle de la DAE ?

M. G. : Il s'agit de professionnaliser la fonction achats et de la rendre plus efficiente, notamment en mutualisant certains achats, au niveau régional en priorité, pour attirer encore plus de PME. Nous voulons doubler sur trois ans le montant des achats effectués en région afin de parvenir à 2 milliards d'euros par an. De même nous doublerons le nombre d’acheteurs exerçant au sein des plateformes régionales d’achats (ils sont 44 aujourd’hui).
Les marchés interministériels régionaux pourront concerner tous les ministères ou certains uniquement. Dans le domaine du BTP, de nombreux marchés interministériels sont en cours : des marchés de petit entretien second œuvre, des marchés de chauffage-ventilation-climatisation à bons de commande avec un prestataire par région ou département, ou encore des marchés pour l'entretien des ascenseurs, le recours à des économistes de la construction ou l'optimisation des baux. Sont à l'étude des projets de marchés régionaux de diagnostic amiante avant travaux, de géomètre-mesurage, d'installations provisoires de chantiers, d’ordonnancement-pilotage-coordination [...]

Cet article est réservé aux abonnés, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

"Professionnaliser la fonction achats de l'Etat et la rendre plus efficiente", Michel Grévoul, directeur des achats de l'Etat

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX