En direct

Production de logements sociaux La Ville mise sur une politique « imaginative »
PHOTO - PARIS 70 D5.eps - ©

Production de logements sociaux La Ville mise sur une politique « imaginative »

le 31/10/2008  |  ImmobilierLogementCollectivités localesParisFrance entière

Sommaire du dossier

  1. PARIS Les chantiers 2008-2014
  2. Entretien avec Bertrand Delanoë maire de Paris « Faire de Paris une grande métropole du XXIe siècle »
  3. Le Paris du XXIe siècle
  4. BERTRAND DELANOË, Maire de PARIS « La mixité sociale, un objectif décisif pour l’identité de Paris »
  5. 27 projets phare
  6. Grands chantiers et principaux projets
  7. 26 opérations d’aménagement
  8. 327,3 kilomètres de pistes cyclables à Paris fin 2005
  9. Périphérique étude en cours
  10. Plan de déplacements débat au Conseil de Paris début 2007
  11. Place de Clichy projet de réaménagement
  12. DEPLACEMENTS Une pause dans l’aménagement des quartiers verts et des espaces civilisés
  13. Les gares parisiennes « en mouvement »
  14. Entre le Pont du Garigliano et la Porte d’Ivry Le T3 fait ses premiers pas « à blanc »
  15. Production de logements sociaux La Ville mise sur une politique « imaginative »
  16. 600 mètres
  17. Mise en œuvre du plu Un interlocuteur pour les professionnels
  18. Carreau des Halles Le jury est désigné
  19. Parc du Millénaire Icade y installera son siège social à l’été 2007
  20. URBANISME Les quartiers périphériques, territoires de projets
  21. Eradication de l’insalubrité Toujours une priorité pour la municipalité
  22. Construction neuve Paris Habitat met les bouchées doubles
  23. CLICHY-Batignolles Un nouveau quartier parisien à l’horizon 2013-2014
  24. Paris Nord-Est La reconquête d’un territoire de 200 hectares
  25. DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE A la reconquête des emplois perdus
  26. Bureaux : un million de m2 commercialisés en un an
  27. ARCHITECTURE Les équipements publics prennent de la couleur
  28. Paysage urbain Des actions menées pour la sauvegarde du patrimoine
  29. Clichy-Batignolles L’opération est prête à démarrer
  30. 14.6%
  31. Emplacements réservés un projet de cogedim dans le XVIe
  32. 3 500 logements par an pour maintenir la population parisienne
  33. 900 000
  34. Logement L’Anru apporte 56 millions à la rénovation de la Goutte-d’Or
  35. RELATIONS PARIS/BANLIEUE La conférence métropolitaine s’installe durablement
  36. La gare des Mines : un projet urbain partagé
  37. Communes périphériques Un audit sur la politique de coopération
  38. Déplacements L’actif parisien, grand utilisateur des transports en commun
  39. « La question du logement est prioritaire, y compris pour ma délégation »
  40. 5 acteurs incontournables
  41. PLAN CLIMAT La Ville se met en ordre de bataille
  42. Maîtrise de la consommation énergétique Une petite opération qui veut montrer l’exemple
  43. ECOQUARTIERS Les zac parisiennes jouent la carte de la diversité
  44. Rénovation du bâti existant Des difficultés techniques et financières à surmonter
  45. Modes doux de Déplacements Une offre de transports alternative à la voiture
  46. TRAMWAY L’extension du tramway T3, plus gros projet de la mandature
  47. AUTOLIB’ 4 000 véhicules en libre-service à Paris et en banlieue
  48. PARIS MÉTROPOLE Le syndicat d’études mixte créé en 2009
  49. Portraits 5 ACTEURS

Comme le souligne Bertrand Delanoë (voir entretien p. 30), la Ville de Paris devra mobiliser tous les leviers disponibles pour atteindre l’objectif de 40 000 logements sociaux financés sur la mandature. Aux manettes, Jean-Yves Mano, reconduit dans ses fonctions d’adjoint au logement. « L’ambition est importante, reconnaît-il, mais nous avons su démontrer lors du premier mandat qu’avec une volonté politique forte et assumée on obtient des résultats assez probants. » Environ le tiers des logements sociaux supplémentaires (entre 13 000 et 14 000) proviendra de la construction neuve.

Parallèlement, la collectivité parisienne poursuivra sa politique d’acquisition d’immeubles. « Le potentiel est plus faible qu’en 2001-2002 mais il existe, constate Jean-Yves Mano. Les conséquences de la crise financière devraient nous permettre de voir arriver des propositions intéressantes. » Un millier de logements sont en cours d’acquisition et autant devraient bientôt rentrer en négociation. La municipalité continuera à faire jouer son droit de préemption, espérant ainsi acquérir entre 1 000 et 1 200 logements l’an. « Cette politique, assez imaginative, nous demande d’être réactifs à tout moment », explique l’adjoint au logement. Bien sûr, elle ne pourra être mise en œuvre que si l’Etat continue à accompagner la Ville. La convention signée entre les deux partenaires porte sur le financement de 6 000 logements sociaux par an. Elle doit être renouvelée en 2010.

Classes moyennes

Cet effort accru en faveur du logement social profitera aussi aux classes moyennes. « Nous nous y intéressons, contrairement à ce que certains prétendent », lance Jean-Yves Mano. La Ville financera 35 % des logements sociaux familiaux (1) en PLS (prêt locatif social). Ces logements sont accessibles à un célibataire dont les ressources mensuelles ne dépassent pas 3 003 euros, ou à un ménage avec deux enfants aux revenus inférieurs à 6 631 euros par mois. Par ailleurs, ces mêmes familles, si elles sont déjà locataires d’un logement HLM (dans le parc non conventionné notamment), pourront bénéficier du prêt parcours résidentiel (PPR). Ce prêt à taux zéro entrera en vigueur le 1er janvier : 300 pourraient être accordés la première année, 600 par an ensuite. Une mesure permettant de faire d’une pierre deux coups : faciliter l’accession à la propriété et fluidifier le parc social dont le taux de rotation s’élève à 3,8 %.

Ciblant toujours les classes moyennes, la municipalité veut favoriser la construction d’appartements à loyer maîtrisé. En contrepartie d’une « ristourne » sur la charge foncière, les opérateurs s’engagent à plafonner les valeurs locatives (environ 16,50 euros/m2). Entre 1 200 et 2 000 logements de ce type devraient être réalisés ces six prochaines années dans les ZAC parisiennes. Autre priorité : les familles avec enfants. 35 % des logements sociaux familiaux seront des T4 et plus. Cette mesure s’accompagnera d’une campagne de sensibilisation en direction des occupants de grands logements HLM pour les convaincre d’emménager dans un appartement plus petit si la composition familiale a changé. En 2009, les subventions de la Ville au logement social s’élèveront à 300 millions (hors délégation des aides à la pierre qui se montent à 300 millions). S’y ajouteront 100 millions alloués au compte foncier.

Commentaires

Production de logements sociaux La Ville mise sur une politique « imaginative »

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX