En direct

Pro Urba fête 40 ans de jeux avec les paysagistes concepteurs
- © Pro Urba

Pro Urba fête 40 ans de jeux avec les paysagistes concepteurs

le 18/06/2018  |  AménagementMobilier urbain

Le 40ème anniversaire de Pro Urba, programmé le 9 octobre au Palais de Tokyo, offrira l’occasion d’un coup de projecteur sur un acteur singulier des aires de jeu et du mobilier urbain : multi-matériaux et multimarques, présent dans les projets depuis la conception jusqu’à la maintenance, le distributeur se définit comme un révélateur de tendances.

 

Les histoires de fusion qui enrichissent les deux protagonistes ne courent pas les rues. Les chiffres de Pro Urba ne laissent pourtant planer aucun doute : « Depuis que nous l’avons rachetée dans une passe difficile, le chiffre d’affaires de nos deux établissements a triplé pour atteindre 16,3 millions d’euros en 2017, et le nombre  de salariés est passé de 20 à plus de 50 », détaille Carole Marcou, P-DG de l’entreprise basée depuis 2014 à Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis), reprise en 2011 par le lyonnais Divers Cité, également positionné sur les installations sportives de proximité, les aires de jeu et le mobilier urbain. Compte tenu de sa notoriété nationale, Pro Urba donne désormais son nom à l’ensemble de l’activité.

Fusion féconde

A la synergie géographique entre Paris et Lyon, s’ajoute la complémentarité entre deux approches du marché : « A Divers Cité, nous avions le culte du fournisseur, tandis que Pro Urba possédait le génie de l’anticipation des nouvelles tendances », analyse la présidente, qui a conservé son amitié avec Eliane Cumet, fondatrice de l’entreprise en 1978. Parmi les grands noms de la conception paysagère qui mobilisent Pro Urba sur des projets en cours, citons Michel Péna au parc Diderot de Pantin, ou l’agence Base, pour la balançoire dont le va et vient atteindra 40 m de long, cet été au début de la promenade le long de la rivière Têt à Perpignan.

Révélation Corajoud

L’histoire d’amour entre Carole Marcou et les paysagistes concepteurs commence en même temps que ses premiers pas de manager, au bord d’une autre rivière, dans les années 1990 : « Sur le projet de la promenade de Gerland, le long du Rhône, Michel Corajoud m’a appris à relier chaque objet avec le grand paysage », se souvient la cheffe d’entreprise. Entrée en 1990 dans le cadre d’un contrat d’alternance chez Divers Cité, la jeune accroc de gymnastique devient l’associée du patron Patrick Jourdain six ans plus tard, à l’âge de 26 ans, à hauteur de 50 % du capital. En 2000, à 30 ans, elle rachète l’affaire, qui, rapidement, sort de la dépendance exclusive d’un seul fournisseur.

Séduction confirmée

L’idylle entre Pro Urba et les héritiers spirituels de Corajoud ne s’est pas démentie : le distributeur de mobiliers urbains ne rechigne pas à sponsoriser la fédération française du paysage, dans ses conférences mensuelles au Pavillon de l’Arsenal, ou dans le concours annuel des jeunes talents issu des promotions sortantes des écoles reconnues par la profession. La séduction des concepteurs repose sur la longueur d’avance prise par le distributeur, dans les matériaux comme dans les formes : « Nous avons introduit les jeux en robinier et les installations ludiques dans les piscines naturelles le robinier associé à l’inox », développe Carole Marcou. Aux projets publics, Pro Urba ajoute désormais une part croissante de ses prestations au profit des centres commerciaux et autres Retail parks, en particulier ceux des groupes Frey et Auchan.

Atout maintenance

Enfin, l’activité de maintenance a contribué à consolider l’entreprise au cours des dernières années, sous l’impulsion de Gilbert Mathot, compagnon de Carole Marcou et cogérant : « Rien ne me prédisposait à rentrer dans cet univers », reconnaît le juriste, qui a mené une première partie de sa carrière dans des grands groupes comme Cegelec et Alstom. A son actif, un logiciel de maintenance maison s’adapte à la diversité de l’offre et se coule dans le moule de la norme EN 11-77 qui s’impose aux aires de jeu pour enfant. L’outil géo-localise les installations et déclenche les alertes. Cinq personnes dédiées à cette activité interviennent sur l’électricité, l’hydraulique, la menuiserie ou la plomberie. Ce plus facilite l’assurabilité des installations et positionne Pro Urba comme interlocuteur unique dans ses spécialités : un atout maître.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur