En direct

Prix spécial du jury Autoroute A14 entre Orgeval et Carrières-sur-Seine (Yvelines)

le 14/11/1997  |  Seine-et-MarneTransportsAménagementYvelinesHauts-de-Seine

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Seine-et-Marne
Transports
Aménagement
Yvelines
Hauts-de-Seine
Architecture
Valider

Première autoroute à péage d'Ile-de-France, l'A14 a été conçue pour désengorger l'A13. La volonté de préserver le cadre de vie des habitants de l'ouest parisien, riche en histoire, a orienté le tracé et les caractéristiques de l'autoroute. Au terme d'une concertation avec les collectivités locales, les riverains, les administrations et associations, tous les moyens ont été mis en oeuvre pour optimiser l'insertion de l'A14 dans le paysage, et les financements dégagés pour la protection et la valorisation de l'environnement (50 % du coût total). Longue de 16 km, reliant Nanterre à Orgeval où elle se raccorde à l'A13, elle est enterrée ou en déblai sur la quasi totalité du parcours et franchit la forêt de Saint-Germain-en-Laye en souterrain (sur 3600 m en tunnel et tranchée couverte). L'architecture des différents ouvrages est soignée, les aménagements paysagers nombreux et de qualité, tels un parc de12 ha au Mesnil-le-Roi. Des protections acoustiques minimisent la gêne occasionnée aux riverains, les eaux sont collectées et traitées avant rejet. Les équipements installés font de l'A14 une réalisation techniquement complexe. La sécurité des usagers est garantie par des postes d'appel d'urgence, et, dans les parties couvertes, des refuges, des escaliers de secours et des systèmes de ventilation et de désenfumage. Le confort de l'automobiliste est assuré par un éclairage complet du tracé, des panneaux à messages variables, et par une vaste barrière à péage.

FICHE TECHNIQUE

Maîtrise d'ouvrage : Société des Autoroutes Paris-Normandie (SAPN)

Conducteur d'opération : Scetautoute

Maîtrise d'oeuvre : Charles Lavigne et Alain Montoit architectes ; Michel Corajoud et Alain Cousseran, paysagistes.

PHOTOS :

1 et 2. Une inscription discrète dans le paysage : la traversée de l'ouest parisien et de ses sites naturels s'effectue à 85 % en déblai ou en souterrain (tunnel et tranchée couverte). 3 et 4. Architecture soignée des ouvrages pour les parties visibles.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire en pisé

Construire en pisé

Date de parution : 10/2020

Voir

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2020

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2020

Date de parution : 10/2020

Voir

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 10/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur