En direct

Prix de vente du gaz combustible vendu à partir des réseaux publics de distribution

le 24/06/2005

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Valider

Arrêté du 16 juin 2005 Ministère de l’économie, des finances et de l’industrie JO du 17 juin 2005 - NOR: ECOT0551040A

Le ministre de l’économie, des finances et de l’industrie,

Vu le code de commerce, notamment son article L. 410-2, ensemble le décret no 2002-689 du 30 avril 2002 fixant les conditions d’application du livre IV du code de commerce relatif à la liberté des prix et de la concurrence;

Vu la loi no 2003-8 du 3 janvier 2003 relative aux marchés du gaz et de l’électricité et au service public de l’énergie, notamment son article 7;

Vu le décret no 90-1029 du 20 novembre 1990 réglementant les prix du gaz combustible vendu à partir des réseaux publics de transport ou de distribution, notamment ses articles 4 et 5;

Vu l’avis de la Commission de régulation de l’énergie en date du 16 juin 2005,

Arrête:

Article 1

En application des articles 4 et 5 du décret du 20 novembre 1990 susvisé, les tarifs de vente hors taxes du gaz combustible distribué par les réseaux de distribution publique en vigueur à la date de publication du présent arrêté évoluent en niveau et en moyenne pondérée des consommations selon les conditions définies par le présent arrêté jusqu’au 31 décembre 2007.

Article 2

Ces tarifs évoluent le 1er juillet 2005, le 1er novembre 2005, puis tous les trois mois à compter du 1er janvier 2006, selon les modalités définies aux articles 3 et 4.

Article 3

Les variations des tarifs du gaz distribué répercutent:

– les variations des coûts d’approvisionnement en gaz;

– les variations des charges hors coûts d’approvisionnement.

Sauf en cas de correction nécessaire sur la structure des tarifs en vigueur, dûment justifiée, les variations des coûts d’approvisionnement sont appliquées en c E/kWh sur la part des tarifs en vigueur correspondant aux coûts d’approvisionnement en gaz, et les variations des autres charges sont appliquées en pourcentage sur la part des tarifs en vigueur correspondant aux autres coûts.

Article 4

Les variations des coûts d’approvisionnement en gaz sont répercutées suivant une formule déposée auprès des ministres chargés de l’économie et de l’énergie et de la Commission de régulation de l’énergie. Ces coûts sont corrélés:

– aux cours d’un panier de produits pétroliers cotés à Rotterdam en dollars US par tonne;

– au taux de change euro contre dollar US.

Le calcul des coûts d’approvisionnement est réalisé, préalablement à chaque date d’évolution tarifaire, à partir de la moyenne des cours et taux mentionnés au présent article sur une période de six mois se terminant un mois avant la date du mouvement tarifaire.

Article 5

Aux évolutions tarifaires définies aux articles 2 et 4 s’ajoutent les variations suivantes:

– augmentation le 1er juillet 2005 de 0,02 c E/kWh de la part des tarifs en vigueur correspondant aux coûts d’approvisionnement en gaz;

– augmentation le 1er septembre 2005 de 0,09 c E/kWh de la part des tarifs en vigueur correspondant aux coûts d’approvisionnement en gaz;

–augmentation le 1er janvier 2006 de 0,04 c E/kWh de la part des tarifs en vigueur correspondante aux coûts d’approvisionnement en gaz et de 2,8% de la part des tarifs en vigueur correspondant aux coûts autres que ceux d’approvisionnement en gaz;

– augmentation le 1er avril 2006 de 0,14 c E/kWh de la part des tarifs en vigueur correspondant aux coûts d’approvisionnement en gaz.

Article 6

Aux variations définies aux articles 3 et 4 s’ajoutent, le cas échéant, pour chaque distributeur non nationalisé tel que mentionné à l’article 23 de la loi du 8 avril 1946, les variations dues à l’évolution spécifique de ses coûts d’approvisionnement et de ses charges hors coûts d’approvisionnement.

Article 7

Les opérateurs déposent, au plus tard vingt et un jours avant la date de chaque révision, leurs propositions de barèmes auprès des ministres chargés de l’économie et de l’énergie. Copie de cette proposition est transmise parallèlement à la Commission de régulation de l’énergie.

Dans un délai de cinq jours ouvrables suivant le dépôt, les ministres saisissent la Commission de régulation de l’énergie des propositions de barèmes des opérateurs.

Après réception de l’avis de la Commission de régulation de l’énergie, les ministres peuvent demander aux opérateurs concernés de modifier leurs propositions de barèmes pour tenir compte de l’avis de la Commission de régulation de l’énergie.

Les opérateurs sont tenus de déposer dans les trois jours ouvrables à compter de la date de réception de la demande de modification leurs nouvelles propositions de barèmes.

Article 8

Lorsqu’un relevé des consommations de gaz comporte simultanément des consommations payables aux anciens et aux nouveaux tarifs, une répartition proportionnelle au nombre de jours de chaque période est effectuée.

Article 9

Chargés de l’exécution …

Fait à Paris, le 16 juin 2005.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur