En direct

Prix de la Première œuvre 2013 : espace rural de services de proximité à Marsac-en-Livradois

Margaux Darrieus |  le 18/11/2013  |  Puy-de-DômeequerreEtatAménagementArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Puy-de-Dôme
equerre
Etat
Aménagement
Architecture
Prix d'architecture
Professionnels
Valider

L’espace rural de services de proximité à Marsac-en-Livradois (Puy-de-Dôme), réalisé par l’architecte Boris Bouchet pour le compte de la municipalité, a été distingué le 18 novembre par le Prix d’architecture de la Première œuvre 2013 décerné par le Groupe Moniteur. Détails.

La petite ville de Marsac-en-Livradois (Puy-de-Dôme) n’a pas attendu les subventions pour se doter d’une maison de santé. Traversée par une départementale, elle est la seule commune de la vallée de la Dore dont la population augmente. Pas question donc de voir ses médecins partir à la retraite sans être remplacés. Audacieuse, elle décide de bâtir un lieu attractif pour accueillir de nouveaux professionnels de santé. Une épicerie, à l’étroit dans son local mal situé, se joint par ailleurs au projet. Pour installer ce nouvel équipement public mêlant cabinets médicaux et commerce, la ville désigne une parcelle vacante le long de la départementale et prévoit d’y bâtir deux bâtiments de plain-pied. L’efficacité économique et thermique du projet, ainsi que les gabarits des alentours dictent une toute autre approche. L’architecte a conçu un édifice unique en L, hébergeant le commerce au rez-de-chaussée et cinq cabinets médicaux à l’étage.

Bois et pisé

Dans une démarche de valorisation des techniques locales – les constructions en terre crue son nombreuses dans la ville –, il a choisi de réaliser le socle du bâtiment en pisé et d’y superposer une structure bois issue des filières locales. Pour profiter des qualités esthétiques du pisé tout en assurant la bonne isolation du bâtiment, un double mur est mis en œuvre?: 40?cm de pisé porteur, 20?cm d’isolation en liège, 25?cm de pisé en façade. Au nord, le projet s’adosse au pignon voisin par un volume surélevé contenant les circulations verticales. Un bandeau vitré ménagé sur toute sa longueur accompagne la lumière naturelle jusque dans le hall. L’hiver, il laisse entrer les rayons du soleil pour chauffer le mur en pisé, capable de restituer la chaleur dans les intérieurs. À l’étage, le plan s’organise le long d’une galerie avec vue sur les monts du Livradois. Elle dessert les cabinets médicaux par de petites alcôves qui tiennent lieu de salles d’attente. À l’intérieur de chaque cabinet – aujourd’hui tous occupés –, le bureau du médecin est largement vitré et donne sur l’église du bourg, contrairement à la salle d’auscultation qui est en retrait afin de préserver l’intimité des patients.

Fiche technique

Lieu?: Marsac-en-Livradois, Puy-de-Dôme

Programme?: cabinets médicaux et commerce de proximité

Maîtrise d’ouvrage?: Commune de Marsac-en-Livradois

Maîtrise d’œuvre?: Boris Bouchet, architecte?; Guillaume Varraud, chef de projet ; Ettel, BET structure?; AES, BET fluides?; CS2N, économiste

Surface?: 405?m2 Shab

Coût : 710 000 euros HT

Commentaires

Prix de la Première œuvre 2013 : espace rural de services de proximité à Marsac-en-Livradois

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil