En direct

Prix de l'Afex, à la découverte de l'architecture française dans le monde. La manufacture italienne de souliers Louis-Vuitton par Sandrolini Architecte.
Le cloître, vitrine intérieure - © © Massimo Berruti / Agence VU' / ABVENT

Prix de l'Afex, à la découverte de l'architecture française dans le monde. La manufacture italienne de souliers Louis-Vuitton par Sandrolini Architecte.

Maud Saget |  le 12/08/2010  |  ArchitectureTechniqueEuropeProfessionnels

LeMoniteur.fr vous propose de découvrir chaque semaine l'un des dix bâtiments finalistes du Grand Prix Afex 2010. Aujourd'hui, une fabrique de chaussures de luxe pour la marque Louis-Vuitton par Sandrolini Architecte.

Le groupe Louis-Vuitton décide en 2006 de lancer une étude pour l'extension de sa manufacture de Fiesso à 300 km de Venise (Italie). Le nouveau bâtiment, sur une parcelle de 28.000 m² vient compléter un ensemble pour en faire le centre entièrement dédié à l'activité "souliers" du groupe.

Pour dessiner ce bâtiment, c'est avant tout le concept de "secret" qui est resté dominant dans toutes les phases du projet. L'image de la marque impose la discrétion sur la création et la production de chaussures de qualité supérieure. C'est donc un bâtiment introverti, tourné sur l'intérieur qui a été construit. Le plan est ponctué de patios et jardins pour que tous les espaces soient ouverts sur un extérieur protégé, à l'abri du regard public. Ces petits espaces verts sont aussi des apports de lumière et assurent une bonne ventilation. Vu de l'extérieur, le bâtiment prend les allures d'une boîte close et protectrice. Le hall d'entrée discret est glissé dans une faille latérale. L'unité de l'ensemble est assurée par le choix d'une résille qui enveloppe les façades. Elle rend le bâtiment neutre et anonyme et le préserve des regards extérieurs.

Cohabitation

Autre contrainte du projet, le site se situe à la rencontre de deux tissus urbains différents, un tissu industriel et un tissu résidentiel composé de maisons individuelles et jardins privatifs. De plus, il s'agit d'une extension, la circulation d'un bâtiment à l'autre était nécessaire. Neuf et ancien devaient cohabiter, tout en donnant à la nouvelle construction une identité architecturale nouvelle et bien différente. L'agence Sandrolini Architecte répond à cette demande en introduisant une passerelle de liaison entre les deux corps de bâtiment. On passe d'un édifice à l'autre par une rue intérieure couverte qui articule dorénavant l'ensemble et constitue la circulation principale. La distribution interne est assurée par de grandes coursives ponctuées par les patios et débouchant sur un cloître qui constitue une vitrine privée pour les ateliers.

Commentaires

Prix de l'Afex, à la découverte de l'architecture française dans le monde. La manufacture italienne de souliers Louis-Vuitton par Sandrolini Architecte.

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX