En direct

Prix de l'Afex, à la découverte de l'architecture française dans le monde. La Cour de justice des communautés européennes au Luxembourg par Dominique Perrault Architecture.
Le parvis du Palais de Justice - © © Michael Zumstein / Agence VU' / ABVENT
Jurisprudence

Prix de l'Afex, à la découverte de l'architecture française dans le monde. La Cour de justice des communautés européennes au Luxembourg par Dominique Perrault Architecture.

Maud Saget |  le 09/07/2010  |  EuropeArchitectureRéglementationProfessionnels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Europe
Architecture
Réglementation
Professionnels
Valider

LeMoniteur.fr vous propose de découvrir chaque semaine l'un des dix bâtiments finalistes du Grand Prix Afex 2010. Aujourd'hui, c'est l’extension de la Cour de justice européenne.

Dans les années 90, l’Europe envisage un projet de grande ampleur pour l’élargissement de sa Cour de justice. La mission est confiée à l’agence Dominique Perrault Architecture et distingue trois défis majeurs. A partir des bâtiments déjà construits et qui ont marqué l’histoire de l’institution, il s’agit d’augmenter les effectifs et de créer un ensemble. Bien que ce soit une composition, la Cour doit présenter une unité dans son apparence générale. Enfin, pour des raisons de sécurité, il était important de pouvoir séparer les espaces publics inhérents à l'activité judiciaire des espaces "privés".
La Cour de justice européenne doit être un bâtiment emblématique à l’échelle de l’institution qu’il représente.

Les architectes ont su restructurer l’ensemble en proposant un agencement efficace de différentes formes simples autour de l’ancien palais qui a été désamianté et réhabilité. On trouve tout d’abord l’"anneau" posé sur une colonnade de dix mètres de haut qui forme un péristyle autour de l’ancien bâtiment. Pour faciliter les flux, ils ont installé une grande galerie, celle-ci dessert tous les différents corps de bâtiments mais aussi les parcs de stationnement. Enfin pour marquer le paysage urbain et donner un nouveau repère à la ville de Luxembourg, ils ont ajouté deux tours campaniles qui regroupent l’ensemble des bureaux des traducteurs. Elles constituent les emblèmes de la Cour car elles illustrent le multilinguisme inhérent au fonctionnement même de la juridiction communautaire.

La proposition des architectes a séduit les autorités luxembourgeoises aussi bien que les membres du jury de l’Afex avant tout pour son insertion dans le contexte. Plutôt que de faire table rase des bâtiments existants, ils les ont conservé et restructuré au nom de la mémoire pour y installer toute la face publique de la justice, c'est-à-dire les salles d’audiences. Tout autour ils ont pu développer les nouveaux volumes et installer le reste du programme. On reconnaît dans cet ensemble l’idée sous jacente de stratification, chaque nouvelle construction marquant une étape dans le développement de l’Union européenne.

L'agence : Dominique Perrault Architecture

La Cour de Justice : Curia Europea

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur