En direct

Prix arturbain Un lotissement vendéen lauréat
PHOTO - AME ARTURBAIN 02.eps - © photos ville des herbiers

Prix arturbain Un lotissement vendéen lauréat

Yannick Nodin |  le 01/02/2008  |  LogementArchitectureUrbanismeLoire-AtlantiqueMarne

La XIe édition des prix Arturbain, attribués chaque année par le séminaire Robert Auzelle, avait pris le thème du lotissement. L’ambition : valoriser des réalisations remarquables, là où les nappes de maisons individuelles construites sans architecte hors des bourgs ont fini par donner au terme une acception péjorative. Le jury, réunissant maires et maîtres d’ouvrage, a distingué plusieurs opérations, avec la qualité architecturale et urbaine, ainsi que le respect de l’environnement comme critères.

lauréat Les Herbiers (Vendée)

Un habitat contemporain intégré à la trame bocagère

L’opération du Val de la Pellinière (voir « Le Moniteur » du 11 janvier 2008, p. 45) regroupera à terme 170 logements. Le plan masse s’adapte à la topographie variée du site et à sa trame bocagère. L’accent a été mis sur la qualité des espaces publics : cheminements en bétons balayés et stabilisés clairs, mobilier urbain en acier Corten et bois naturels, placettes, belvédère, verger, jardins familiaux... Autre point fort de ce lotissement communal : lots libres, maisons groupées avec jardin, logements intermédiaires et petits collectifs sont déclinés suivant un cahier des charges précis.

Maîtrise d’ouvrage : ville des Herbiers et SEM Oryon.

Maîtrise d’œuvre : agence In Situ A & E (Nantes), architecte urbaniste (mandataire) ; agence Zéphyr, paysagiste ; cabinet Christophe Susset, VRD.

Nombre de logements : 170.

Livraison : première tranche (100 logements) livrée en 2007.

%%GALLERIE_PHOTO:0%% %%GALLERIE_PHOTO:0%%
Bétheny (Marne) Qualité architecturale

Une cité-jardin dense sur d’anciennes friches

Sur d’anciennes friches industrielles, l’opération des Aquarelles reprend le concept de la cité-jardin. Huit jardins thématiques desservis par des impasses et des cours plantés structurent le site, à forte identité végétale. Pour les bâtiments, les six équipes d’architectes retenues ont planché sur un cahier des charges commun fixant leur accroche au sol, le traitement des limites, les systèmes constructifs. La qualité architecturale est au rendez-vous, avec une diversité de constructions à ossature bois peu répandue dans les opérations de logement social.

Maîtrise d’ouvrage : Foyer rémois.

Maîtrise d’œuvre : BCDE Architecture, urbaniste (mandataire) ; Synapse, BET Thermique.

Nombre de logements : 111 maisons individuelles, 133 logements collectifs.

Livraison : 2006.

%%GALLERIE_PHOTO:0%%
la limouzinière (loire-atlantique) Vie sociale

Une extension urbaine reliée au centre-bourg

Extension urbaine en lisière de vignes, l’opération Les Morinières a été conçue de façon à préserver la végétation existante (haies bocagères, vieux chênes isolés), tout en reliant le ­lotissement au tissu du bourg. Une prairie centrale aux larges dimensions assure l’accès aux nouvelles constructions. Cet espace public ouvert sur l’école existante est desservi par des sentiers piétons. Il est aussi un lieu de convivialité (surfaces enherbées, jeu de boules, fêtes de village…).

Maîtrise d’ouvrage : groupe Brémond.

Maîtrise d’œuvre : Ouest Aménagement, urbaniste (mandataire) ; agence Ardissa et Frédérique Chauvin, paysagistes ; GCA Ingénierie ; Cécile Fourneron, architecte ; François-Xavier Trivière, sociologue.

Nombre de logements : 38.

Livraison : 2005.

%%GALLERIE_PHOTO:0%%
mouvaux (nord) Environnement

Une gestion locale des eaux de pluie

Plus de vingt ans après sa livraison, le parc du Haumont, 300 logements insérés dans les 45 hectares d’un ancien parc de château, ne fait pas figure d’opération dense. Sa conception reste cependant exemplaire sur le plan environnemental : la végétation et les sentiers existants ont été préservés ; un talweg ponctué de pièces d’eau régule les eaux pluviales ; les sols sont imperméabilisés au minimum ; l’orientation des constructions permet de tirer parti au mieux des apports solaires.

Maîtrise d’ouvrage : Sedaf.

Maîtrise d’œuvre : Gérard Deldique, architecte urbaniste ; Patrick van Howel, paysagiste ; Jean Misson, Francis Morel, BET VRD.

Nombre de logements : 170 maisons individuelles, 130 logements collectifs.

Livraison : 1985.

%%GALLERIE_PHOTO:0%%

Commentaires

Prix arturbain Un lotissement vendéen lauréat

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX