Réalisations

Prix Afex projet (2/11) : Le marché central de Phnom Penh, Cambodge, Arte Charpentier

Mots clés : Métier de la construction

Après le Vietnam, direction le Cambodge pour découvrir le deuxième projet présenté pour le grand Prix Afex 2012 : le marché central de Phnom Penh. Œuvre de l’agence Arte Charpentier, le bâtiment a été pensé pour favoriser la circulation interne comme externe.

Le marché central de Phnom Penh est un monument remarquable par son architecture mais aussi par la figure qu’il compose dans l’espace urbain. Inaugurée en 1937, l’œuvre de Chauchon, alors architecte français installé à Saigon, reste toujours aujourd’hui un modèle d’architecture bioclimatique pour les halles de marché en pays tropical.

Initialement, le marché central s’inscrivait au milieu d’une grande place de 130 m par 165 m ceinturée par de larges voies. Le trafic automobile a progressivement coupé le marché de son environnement immédiat. Les quatre parvis entourant le bâtiment avaient également disparu au fil des années avec l’implantation de stands formant un marché «extérieur» offrant alors une surface commerciale supérieure à celle du bâtiment historique proprement dit. Dans ce marché extérieur, les espaces de circulations étaient étroits et protégés du soleil et de la pluie par de simples bâches en plastique ce qui rendait la déambulation des clients peu confortable.

 

Quatre enjeux

 

Le manque d’équipements, la précarité des installations sanitaires et électriques créaient des conditions de travail difficiles pour les marchands. Le stationnement des voitures et des motos, des trottoirs étroits ainsi que de nombreuses clôtures de fortune avaient rendu difficile l’accès à un marché de plus en plus introverti et étouffé par les agressions de la ville moderne.

Quatre volontés ont orienté la conception de ce projet de réhabilitation : 1) intégrer le marché dans son environnement urbain ; 2) mettre en valeur le bâtiment historique ; 3) offrir des espaces avec un bon niveau de confort, d’hygiène et de sécurité ; 4) maintenir tous les commerçants sur le site.

 

Réconcilier le marché avec son environnement passait par une réorganisation de ses abords immédiats dans le souci de proposer une meilleure continuité des circulations piétonnes. Les espaces de stationnement réservés aux voitures et aux motos deviennent clairement délimités. Des aires de dépose réparties tout autour du projet permettront des accès aisés et diffus au marché pour les taxis et livraisons sans être une gêne à la circulation piétonne.

 

Une circulation repensée

 

L’effort de rationalisation porte également sur l’organisation du marché lui-même. Les circulations et les accès ont été repensés. Quatre allées larges et ouvertes desservent le dôme central du marché ainsi mis en valeur. Les quatre ailes disposent également d’un accès direct depuis la rue. A l’intérieur du marché, le projet offre des circulations fluides depuis la rue vers le bâtiment historique.

Dans un souci à la fois esthétique et économique, les nouvelles halles font appel à une structure modulaire facile à mettre en œuvre. Il s’agit d’arcs voûtés surbaissés en béton dégageant une hauteur libre de 5 m sur une portée de 9 m. La trame a été étudiée pour permettre un aménagement fonctionnel et flexible des futurs stands. La volonté était de construire une architecture sobre, qui exprime ses structures en béton à l’image du bâtiment historique, avec un budget serré.

Pour couvrir les besoins des marchands, le projet propose l’implantation d’extensions indépendantes du bâtiment historique sur les parvis Est et Ouest du marché central. Ces nouvelles structures sont conçues pour offrir une protection moderne et fonctionnelle aux marchands et aux chalands tout en respectant l’architecture du marché historique. Le même concept architectural est reproduit sur les parvis Nord et Sud avec des extensions plus modestes reprenant le gabarit de pavillons existants réhabilités.


Le marché central de Phnom Penh au Cambodge. par lemoniteurfr

 

 

 

Architectes français du bout du monde : Grand prix Afex 2012 


Prix Afex projet (1/11): l’Eco Resort Six Senses Con Dao, Vietnam, AW²

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X