En direct

Présidentielle : L'AMF encourage les candidats à soutenir les communes
L'AMF a présenté le 1er février un manifeste destiné aux candidats à l'élection présidentielle et qui leu proposer "un cadre général d'action" - © © Jessica Ibelaïdene/LeMoniteur.fr

Présidentielle : L'AMF encourage les candidats à soutenir les communes

Adrien Pouthier et Jessica Ibelaïdene |  le 01/02/2017  |  Collectivités localesEtat

Dans un manifeste diffusé mercredi 1er février, les maires demandent notamment aux candidats à la présidentielle de s'engager sur "un pacte financier" qui acte "l'arrêt de la baisse des dotations" de l'Etat aux collectivités pour la durée du prochain quinquennat.

Du neuf avec du vieux. L'Association des maires de France recevra le 22 mars les candidats (*) à l'élection présidentielle pour leur proposer - "pour la première fois", a tenu à préciser le président de l'AMF, François Baroin -  "un cadre général d'action". Cependant, si le cadre est nouveau, les revendications elles sont bien connues. Pêle-mêle : un "pacte financier" censé offrir aux élus locaux "la stabilité et la prévisibilité des ressources et des charges" sur la mandature - en clair "la fin de la baisse des dotations", a expliqué Philippe Laurent, secrétaire général de l'AMF ;  une garantie pour le statut de la fonction publique territoriale et donc de ses fonctionnaires ; ou encore le respect du "principe constitutionnel de libre administration des collectivités".

Vive les communes

André Laignel, vice-président PS de l'association, a souligné pour sa part l'importance d'une politique d'aménagement du territoire "pour combattre le sentiment d'abandon, notamment en zone rurale". "L'aménagement du territoire n'est plus une priorité nationale depuis trop longtemps", a déploré le maire d'Issoudun. "Il faut à nouveau une politique qui passe par les collectivités territoriales et notamment par les communes car ce sont elles qui sont au contact", a-t-il ajouté. Une position souteneu par François Baroin. Interrogé par Le Moniteur, le maire de Troyes a expliqué que l'AMF "ne voulait pas d'une France qui se résume à de grandes régions qui définiraient l'aménagement du territoire". Et François Baroin de réaffirmer l'importance du rôle des 524.000 conseillers municipaux des 35.400 communes françaises pour faire vivre la démocratie sur le terrain.

Commentaires

Présidentielle : L'AMF encourage les candidats à soutenir les communes

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur