Présence en Russie, camouflet à Gare du Nord : comment Ceetrus affronte les tempêtes
Ce centre commercial dans la région de Moscou est exploité par Nhood et détenu par Ceetrus. - © Vadim Skorobogatko / Ceetrus

Présence en Russie, camouflet à Gare du Nord : comment Ceetrus affronte les tempêtes

Cyril Peter |  le 09/06/2022  |  TertiaireCommerceCeetrusLogementGuerre en Ukraine

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Tertiaire
Commerce
Ceetrus
Logement
Guerre en Ukraine
Russie
France
Gare du Nord
Europacity
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Ceetrus (ex-Immochan) compte rester en Russie. En France, plusieurs millions voire dizaines de millions d'euros d'indemnisation sont espérés par la foncière après les échecs Europacity et Gare du Nord. Son cousin Nhood, également détenu par New Immo Holding (famille Mulliez), s'inscrit dans cette stratégie de reconquête.

A l’image de Société Générale qui a bradé en mai sa filiale Rosbank à un oligarque, des entreprises françaises se sont [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Présence en Russie, camouflet à Gare du Nord : comment Ceetrus affronte les tempêtes

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil