En direct

Près d'un office HLM sur deux devrait diminuer ses investissements d'un tiers
La Fédération tenait son assemblée générale à Grenoble, ces 7 et 8 juin. - © © Compte Twitter FOPH.

Près d'un office HLM sur deux devrait diminuer ses investissements d'un tiers

AEF |  le 08/06/2018  |  SantéImmobilierIsèreLogement social

Réunis pour leur assemblée générale à Grenoble les 7 et 8 juin, les OPH ont pointé l'impact considérable qu'auront la RLS et le NPNRU sur leur santé financière, d'ici à 2026.

Quelle sera la situation financière des offices HLM dans dix ans ? À lire le rapport d’orientation de la fédération des OPH, présenté devant l’assemblée générale le 7 juin par son directeur des études financières, Philippe Manenc, leur autofinancement courant passerait de 9,9 % des loyers en 2016 à… 1,1 % en 2026, tenant compte des investissements liés au NPNRU et des pertes engendrées par la Réduction des loyers de solidarité (RLS).

Cet autofinancement pourrait même descendre en deçà des 5 % dès 2018, taux considéré comme le seuil de fragilité financière par la fédération.

Nouvelle formule de calcul

Ces calculs intègrent les hypothèses macroéconomiques de la Caisse de garantie du logement locatif social (CGLLS) pour 2018 en matière d’inflation (1,4 %) ou encore d’IRL (1,2 %), avec un abattement de TFPB constant. Ils se basent sur l’hypothèse d’une RLS équivalente à 4 % des loyers pour 2018 et 2019, puis à 7,5 % ; et sur un livret A à 1,25 %, projection que leur fournit la Caisse des dépôts sur la base de la nouvelle formule de calcul applicable en 2020. Ils intègrent également l’impact de l’allongement de la dette, les prêts de haut de bilan 2.0 (lire sur AEF info) et le doublement progressif de la vente de logements.

À titre de comparaison, Philippe Manenc a également présenté les perspectives financières des OPH "au fil de l’eau", c’est-à-dire à données constantes, sans RLS ni NPNRU : elles présentent une légère baisse de l’autofinancement, qui atteint 7,8 % en 2026, mais reste bien au-dessus du seuil de fragilité.

Une autre projection basée sur un scénario sans RLS mais avec NPNRU cette fois affiche une baisse moindre qu’avec la réduction de loyer, mais bien réelle.

"Vous évoluez dans un modèle instable"

"Dans un modèle stable, on peut se projeter pour évaluer les risques. Mais aujourd’hui vous évoluez dans un modèle instable, donc cet exercice va devenir de plus en plus difficile", analyse Philippe Clémandot, directeur des aides à la CGLLS également présent à Grenoble.

Il souligne aussi qu’au-delà de ces simulations, qui portent sur l’ensemble des offices, "des projections microéconomiques sont encore plus inquiétantes, car il peut y avoir des taux de RLS beaucoup plus élevés que 4 %".

1 milliard de subventions

Depuis 2002, la CGLLS a accompagné 121 organismes HLM et accordé plus d’un milliard de subventions. Plus d’un quart de cette somme a servi à aider des organismes HLM à fusionner, "car ce sont les deux premières années qui coûtent le plus cher, avant de sentir les effets bénéfiques du rapprochement", rappelle Philippe Clémandot. La CGLLS se réunira notamment le 20 juin prochain pour examiner les dossiers d’organismes en difficulté.

 Le représentant de [...]

Cet article est réservé aux abonnés, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Près d'un office HLM sur deux devrait diminuer ses investissements d'un tiers

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur