En direct

Premiers de corvée

Par Florent Maillet rédacteur en chef adjoint |  le 04/05/2018

Modernisation, marchandisation, transformation… Chacun qualifiera comme il l'entend la réforme à marche forcée du secteur HLM. Mais tout le monde s'accordera sur un point : les organismes de logement social (OLS) sont au seuil d'une recomposition dont l'ampleur et les conséquences restent difficiles à mesurer (lire p. 1 2 à 14).

La priorité du moment est d'ordre financier. La nécessité de trouver de nouvelles ressources tourne à la corvée pour des bailleurs sociaux en manque total de visibilité. La baisse des loyers, leur principale source de fonds propres, les contraint à imaginer une nouvelle ingénierie. Celle-ci reposera, certes, sur les prêts avantageux et de très long terme de la Caisse des dépôts. Mais elle pourrait s'appuyer davantage sur les banques, à l'avenir. Ce scénario pose de nombreuses questions, qui s'ajoutent aux inconnues de la réforme en cours. Autant dire qu'à ce stade, la majorité des OLS ne travaille pas dans la sérénité.

Baisse des loyers, regroupements... les bailleurs sociaux sont dans le flou.

D'autant qu'en parallèle, la physionomie du secteur va muter. Le projet de loi Elan, qui doit être discuté à la fin mai, devrait contraindre à horizon 2021 les plus petits OLS - ceux qui gèrent moins de 15 000 logements - à se regrouper ou à s'adosser à un grand groupe. Un mouvement déjà à l'œuvre au sein des entreprises sociales pour l'habitat - celles d'Action Logement, par exemple.

Au-delà des strictes économies d'échelle, il s'agit d'opérer une péréquation des ressources au sein d'une entité nouvelle. L'embonpoint financier de certains acteurs, dont le parc est amorti ou qui n'ont pas construit un seul logement depuis cinq ans, par exemple, permettrait à ceux qui manquent de fonds propres de produire de nouveaux logements, là où les besoins sont les plus criants. Des groupes de plus grande envergure à la gouvernance plus efficace : l'objectif paraît clair. Mais les futurs premiers de cordée du monde HLM auront la lourde responsabilité de donner du sens et une vision à une réforme que beaucoup interprètent comme technique et financière avant tout.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur