Chantiers

Premiers coups de pioche pour Iconic à Nice

Mots clés : Gares, aéroports - Gestion et opérations immobilières - Urbanisme - aménagement urbain

Le 16 novembre, La Compagnie de Phalsbourg a posé la première pierre d’Iconic. Conçu par Daniel Libeskind, l’ensemble immobilier de plus de 18 000 m2 de surface de plancher s’inscrit dans une opération de requalification urbaine dans le quartier de la gare centrale de Nice.

Huit mois après la présentation du projet au public lors du Mipim à Cannes, Philippe Journo, le président de La Compagnie de Phalsbourg, et Christian Estrosi, maire de Nice et président de la métropole Nice-Côte d’Azur, ont posé la première pierre d’Iconic.

Conçu par l’architecte américain Daniel Libeskind associé à l’agence Février-Carré de Nice, l’ensemble immobilier de plus de 18 000 m2 de surface de plancher (SP) va abriter un hôtel, des commerces, des bureaux et des services, une salle de spectacles de 600 places et un restaurant panoramique. Inscrit dans une opération de requalification urbaine, le bâtiment de verre et d’acier brossé va en effet s’installer sur d’anciennes friches ferroviaires du quartier Thiers, à côté de la gare centrale de Nice. Se déroulant en longueur, entre la gare et l’avenue Jean-Médecin, entre les rails et l’avenue Thiers, Iconic va servir à améliorer les circulations piétonnes sur un site également desservi par le tramway.

 

Socle en béton

 

Des premiers travaux ont servi à défricher le terrain et à déplacer les arbres qui seront replantés par la suite sur le site. Vont suivre les démolitions d’un ancien restaurant et d’un bâtiment de la SNCF relocalisé. Les terrassements et la construction des parois moulées démarreront au début de l’année prochaine, suivi du gros œuvre au printemps.

Implanté en zone sismique 4 et adossé à la voie ferrée, le bâtiment doit faire face à de fortes contraintes vibratoires. Il sera doté de blocs de béton massifs assurant le contreventement du bâtiment au travers des cages d’escalier et d’ascenseurs et d’un rez-de-chaussée construit en béton tandis que la partie émergente sera construite en acier et verre avec des planchers mixtes.

«Cela nous a conduits à concevoir des doubles radiers intercalés par des boîtes à ressort pour compenser les vibrations liées à la proximité des voies ferrées et les normes antisismiques», détaille l’architecte Jennifer Carré.

 

Faire signal

 

Conçu pour faire signal dans le quartier de la gare reconfiguré, Iconic se caractérise par sa structure métallique recouverte de cassettes en acier et de double-vitrage, succession de prismes conçus comme des cristaux azurés en rappel du bleu de la Côte d’Azur. Cette même structure est composée de planchers collaborant en bac acier.

Se développant sur sept niveaux, dont deux en rez-de-chaussée, Iconic a des hauteurs qui s’adaptent au site: «L’épannelage gabaritaire démarre à l’ouest de la hauteur des halles de la Gare pour arriver de façon monumentale sur Jean-Médecin, tandis qu’au sol, le rez-de-chaussée haut se cale sur le parvis de la gare et le rez-de-chaussée bas est connecté avec le parvis du Tramway. Le dénivelé étant de cinq mètres entre les deux.», précise Jennifer Carré.

 

Appels d’offres en décembre

 

Désignée lauréate en octobre 2016 suite à une consultation promoteur/concepteur lancée par la Ville de Nice, La Compagnie de Phalsbourg s’est associée à Fond Immo pour porter l’opération. Le promoteur espère ouvrir le complexe en 2020. A l’heure actuelle, la livraison du clos-couvert est programmée en octobre 2019.

Actuellement, le promoteur prépare la consultation des entreprises pour une vingtaine de lots. Les appels d’offres pour les parois moulées et les terrassements seront lancés en décembre. Ceux pour la structure génie civil suivront, en janvier 2018.

 

Fiche technique

Maître d’ouvrage: La Compagnie de Phalsbourg.

Investisseur: Fond Immo.

Equipe de maîtrise d’œuvre: Studio Libeskind (architecte mandataire), Février Carré Architectes (architecte associé); Jean Mus & Compagnie (paysagiste); Oteis (BET structure), ITF (BET fluides et environnement), PCA Sud-Est et Apave, BET.

Surface: 18 OOO m2 de surface de plancher (SP).

Coût: 5O millions d’euros TTC.

Début de travaux: octobre 2O17, pour 24 mois.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X