En direct

Premières offres de rachat pour Equans
Equans, l'entité dédiée aux services multi-techniques d'Engie est valorisée valorisée entre 5 et 6 Mds €. - © Sundry Photography - stock.adobe.com
Cessions et acquisitions

Premières offres de rachat pour Equans

A.P. |  le 07/09/2021  |  BouyguesEiffageSpieBouygues Energies & ServicesEiffage Energie Systèmes

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bouygues
Eiffage
Spie
Bouygues Energies & Services
Eiffage Energie Systèmes
France
Entreprises
Valider

Engie a reçu le 6 septembre, jour limite pour la remise des offres préliminaires, des propositions de la part de Bouygues, Eiffage et Spie pour son entité spécialisée dans les services multi-techniques. Les montants n'ont pas été dévoilés.

Lors de la présentation de leurs résultats semestriels fin août, Bouygues et Eiffage avaient clairement affiché leur ambition d'acquérir Equans, entité autonome d’Engie spécialisée dans les services multi-techniques, valorisée entre 5 et 6 Mds €.

Sur le même sujet Energie : la bataille pour le rachat d’Equans est lancée

Les deux majors voient cette acquisition comme un moyen de développer leurs activités liées aux services à l’énergie, portées respectivement par leurs filiales Bouygues Energies & Services et Eiffage Energies Systèmes.

« Nous formulerons une offre début septembre », avait même confirmé le P-DG d'Eiffage, Benoît de Ruffray, jeudi 26 août. « Nous avons regardé cette opportunité depuis le jour où la décision de vendre a été prise par Engie. Les positions fortes d’Equans se trouvent en France, en Belgique, eu Pays-Bas, en Suisse… Autant de pays qui résonnent très fortement pour notre groupe. »

Même ambition du côté de Bouygues :  « Nous déposerons début septembre une offre de manière indépendante et nous n’aurions pas besoin d’augmentation de capital pour réaliser cette opération », avait confirmé le directeur général, Olivier Roussat.

Ces offres sont arrivées lundi 6 septembre : "Eiffage agissant seul a remis à Engie une offre indicative pour le rachat d’Equans dont les activités s’inscrivent dans la stratégie de développement du groupe", assure un communiqué qui ne précise pas de montant. "Eiffage n’aurait pas recours à une augmentation de capital s’il était retenu pour cette opération", précise le groupe qui "ne communiquera sur les suites de ce projet que dans la mesure où cela s'avèrerait nécessaire et dans le respect de la confidentialité qui sied à un processus de ce type".

Bouygues qui n'aura pas non plus recours à une augmentation de capital pour financer cette éventuelle acquisition, a également déposé une offre.

Autre groupe intéressé, le leader européen indépendant des services multi-techniques dans les domaines de l’énergie et des communications, Spie a aussi déposé une offre "non engageante".

Spie met l'accent sur l'emploi


Accompagné de Clayton Dubilier & Rice, qui apporteraient un financement en fonds propres avant une augmentation de capital à destination de ses actionnaires, Spie entend, si son offre - dont il n'a pas non plus communiqué le montant - était retenue "placer les salariés au coeur de son projet".

"En capitalisant sur son modèle de pure player, le nouvel ensemble deviendrait l’employeur de choix dans le secteur des services multi-techniques, offrant à ses salariés les meilleures opportunités d’évolution de carrière et de reconnaissance", assure le groupe qui se dit "convaincu de la dynamique positive de ce projet en matière d’emploi".

Le groupe "mènerait ce rapprochement avec l’objectif clair d’assurer une forte création de valeur à tous ses actionnaires", ajoute Spie, comptant sur une "dynamique de croissance accélérée de l'EBITA et de la génération de trésorerie" qui permettrait d'assurer "un profil de désendettement rapide, la poursuite d’une stratégie de croissance externe par acquisitions bolt-on très créatrices de valeur, ainsi que le maintien de la politique de dividende du groupe, dont les salariés resteront un actionnaire de premier plan".

Pour cette opération, Spie dit envisager "une structure de financement équilibrée, associant dette et fonds propres, calibrée de façon à préserver la solidité du bilan du groupe".

Engie satisfait, Bouygues à la cote

De son côté, Engie a confirmé le "grand intérêt du marché" pour Equans. Le groupe "appréciera la solidité du projet industriel et la qualité du projet social contenues dans ces offres", ainsi que "la valorisation proposée". "Nous communiquerons plus précisément en temps voulu, possiblement au courant du second semestre", conclut Engie.

"Aujourd'hui, le dossier qui me semble le mieux placé c'est celui de Bouygues. Socialement, cela me semble être une bonne solution pour FO", a estimé Gildas Gouvazé, coordinateur groupe FO, interrogé par l'AFP. "On veut être repris par quelqu'un qui a les reins solides. J'ai personnellement été contacté par des représentants de trois, quatre fonds d'investissements mais j'ai le pressentiment que ce ne sera pas pour eux", a-t-il ajouté.

"À date, on ne rejette aucune offre pour des raisons dogmatiques, ni celles d'un fonds, ni celles d'un groupe. On veut pouvoir les étudier toutes et il faut du temps pour pouvoir échanger avec les repreneurs. Nous sommes attachés aux clauses sociales", a expliqué de son côté Jose Belo (coordinateur CFDT du groupe).

Equans : pourquoi on se l'arrache ?

 

Cette société autonome d'Engie et dirigée par Jérôme Stubler compile les savoir-faire nécessaires pour se déployer sur le marché en pleine croissance de la décarbonation des infrastructures et des usages, au travers des métiers de génies électrique et climatique, de protection incendie, d'IT et télécommunications, d'efficacité énergétique et digital.

 

A ces expertises adaptées, elle ajoute un autre atout : sa dimension. Sa création, le 1er juillet dernier, l’a automatiquement positionné comme un acteur de premier plan avec ses 74 000 employés dans 17 pays, dont 27 000 en France répartis dans 413 implantations, le tout pour un chiffre d’affaires annuel supérieur à 12 milliards d'euros.

Commentaires

Premières offres de rachat pour Equans

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil