En direct

Première réunion du comité des maîtres d'ouvrage routiers

Pouthier Adrien |  le 27/06/2008  |  France entièreMaîtrise d'ouvrageEtatTravailHaute-Saône

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Transports
Maîtrise d'ouvrage
Etat
Travail
Haute-Saône
Transports mécaniques
Valider

Le "comité des maîtres d'ouvrages routiers" s'est réuni hier pour la première fois.

Ce comité répondant au doux acronyme de "comoar" est une instance décidée conjointement par l'assemblée des départements de France (ADF) et le ministère du développement durable (Meeddat) dans le cadre de la charte signée par les deux parties le 27 septembre dernier. Concrètement, le "comoar" va permettre aux maîtres d'ouvrage routiers autres que l'Etat d'être entendus par les services techniques centraux du ministère. Car la loi relative aux libertés et responsabilités locales (13 août 2004) prévoit dans son article 18 que l'Etat veille à la cohérence et à l'efficacité du réseau routier dans son ensemble, et plus particulièrement au développement et à la diffusion des règles de l'art. Encore faut-il que les maîtres d'ouvrage dans leur diversité puissent exprimer leurs besoins. "C'est l'objet de ce comité, explique Yves Krattinger*, président de la commission "aménagement du territoire, transports et infrastructures et NTIC" de l'ADF, qui copréside le comité avec Dominique Hucher, directeur général des routes. "Cette instance permettra d'orienter les activités des services centraux concernant la production et la diffusion de l'état de l'art, la normalisation et l'animation de la communauté technique". C'est donc très logiquement que le premier point à l'ordre du jour de ce premier rendez-vous concernait l'avancement du dispositif d'ouverture du réseau scientifique et technique dans le domaine routier. Un objectif totalement en phase avec la revendication de l'Usirf (union des syndicats de l'industrie routière française). En effet, depuis la deuxième loi de décentralisation, l'organisation professionnelle milite pour un "réseau scientifique et technique de l'Etat" puissant, qui assure l'unicité et la cohérence de la doctrine routière en France. Pour que les règles ne changent pas aux frontières des départements.

Julien Beideler

* Yves Krattinger est sénateur et président du conseil général de Haute-Saône


Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur