En direct

Précarité énergétique et propriétaires occupants, nouvelles priorités de l'Anah
Pour réduire la précarité énergétique un rapport préconisait un plan de près de 4 milliards d'euros en 10 ans pour aider les plus démunis à réduire leurs factures de chauffage et d'électricité. - © © Fondation Abbé Pierre

Précarité énergétique et propriétaires occupants, nouvelles priorités de l'Anah

le 05/05/2010  |  LogementRénovationPolitique socialeEnergieTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bâtiment
Logement
Rénovation
Politique sociale
Energie
Technique
Travaux publics
Valider

L'Agence nationale de l'habitat (Anah) s'est vu fixer deux nouvelles priorités: la lutte contre l'habitat indigne et la précarité énergétique et la réorientation des aides en faveur des propriétaires occupants, a annoncé mercredi le secrétariat d'Etat au Logement.

Cette réforme en profondeur des aides de l'Anah doit privilégier les "deux priorités que sont l'habitat indigne et très dégradé et le soutien aux propriétaires occupants modestes", écrit le secrétaire d'Etat au logement Benoist Apparu dans un courrier au nouveau président de l'Anah Dominique Braye, sénateur UMP des Yvelines.
L'Anah, qui finance une partie de la réhabilitation du parc privé de logements, devra donc réduire son aide aux propriétaires bailleurs pour donner plus aux propriétaires occupants.
En outre, pour M. Apparu, "il devient indispensable de mieux définir le rôle de l'Anah en matière de rénovation thermique, notamment pour la mise en oeuvre du programme de lutte contre la précarité énergétique".
Ce programme est doté de 500 millions d'euros sur la période 2010-2017.

Le plan de relance économique du gouvernement avait déjà accordé 200 millions d'euros à l'Anah pour aider, en 2009 et 2010, les propriétaires de logements mal isolés à effectuer des travaux simples comme l'isolation des combles et le remplacement des anciennes chaudières.
Pour réduire la précarité énergétique un rapport commandé par le gouvernement et rendu public en janvier préconisait un plan de près de 4 milliards d'euros en 10 ans pour aider les plus démunis à réduire leurs factures de chauffage et d'électricité.

Repères

Environ 3,4 millions de ménages dépensent en effet plus de 10% de leurs revenus à régler leurs factures d'énergie, les mettant dans une situation de "précarité énergétique".
En 2009, plus de 619 millions d'euros de subventions ont été attribuées par l'Anah aux propriétaires de 169.650 logements, générant un volume global de travaux de 2,3 milliards d'euros.
L'Anah est un établissement public financé par des ressources budgétaires et Action Logement (ex 1% Logement).

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Construire, rénover et aménager une maison

Construire, rénover et aménager une maison

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur