En direct

Pourquoi Suez entre dans le capital de la start-up Optimatics
Suez intègre désormais au niveau groupe l’offre logicielle d’Optimatics, dédiée à la performance des réseaux d’eau. - © © Suez.

Pourquoi Suez entre dans le capital de la start-up Optimatics

Augustin Flepp |  le 24/05/2017  |  SantéTechniqueEnvironnementBouches-du-RhôneCommunication

Le géant de la gestion d’eau vient de prendre une participation minoritaire dans le capital de la start-up australienne, qui conçoit des logiciels d’optimisation des infrastructures d’eau et d’assainissement. Et va déployer cette nouvelle solution, qu'il testait déjà à Marseille.

Suez rentre au capital d’une pépite. Le géant français, spécialisé en gestion de l’eau et des déchets, vient d’annoncer une prise de participation minoritaire, via son fonds d’investissement Suez Ventures, dans le capital d’Optimatics. Cette start up australienne est devenue l’un des leaders mondiaux des logiciels d’optimisation des infrastructures d’eau et d’assainissement.

Le montant de l’opération n’a pas été communiqué. Et le groupe français passe déjà à l’action : Suez a annoncé dans le même temps la signature d’un partenariat entre Suez Consulting, sa filiale d’ingénierie, et la start-up australienne.

Scénarios d'aménagement

Créée par des ingénieurs en Australie en 1996, Optimatics a depuis développé plusieurs logiciels capables de déterminer le meilleur scénario pour optimiser la conception des réseaux d’eau potable et d’assainissement. Sa technologie détermine l’infrastructure hydraulique (réservoirs, pompes, réseaux…) la plus adaptée à la situation démographique et à l’état des réseaux. Le logiciel Optimizer, lancé en parallèle, analyse des centaines de scénarios d’aménagements et définit la solution la plus adaptée pour réduire les coûts opérationnels et les investissements.

Selon ses concepteurs, cette solution permettrait aux collectivités locales du monde entier « de réaliser des gains financiers de plusieurs dizaines, voire centaines de millions d’euros ».

Le pilote marseillais

Depuis son lancement en 2014,  Optimizer a déjà été déployée dans plusieurs pays, couvrant les besoins de 75 millions d’habitants, en Australie (Adelaïde), aux Etats-Unis (Washington, Houston, Los Angeles, Denver…) et, déjà, la France dans le cadre d’un partenariat conclu avec Suez Consulting à Marseille.

Avec cette participation minoritaire et l »intégration de cette technologie, Suez renforce son offre digitale dédiée à la performance des réseaux d’eau. « Nous disposons désormais d’une offre unique pour accompagner nos clients dans l’optimisation de leurs infrastructures hydrauliques, depuis la conception d’un réseau jusqu’à son exploitation pendant toute sa durée de vie », affirme Loïc Voisin, directeur de l’innovation, du marketing et de la performance industrielle du groupe Suez.

Commentaires

Pourquoi Suez entre dans le capital de la start-up Optimatics

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX