Matériaux et équipements

Pourquoi nous ne construisons pas plus de maisons en bois

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Bois - Gouvernement - Maison individuelle

Une étude sur le bois, réalisée par Alcimed pour le compte des ministères de l’Economie et de l’Agriculture, analyse les freins à la pénétration du bois sur le marché de la maison individuelle.

« Le prix moyen d’une maison à ossature bois est encore 10 % à 20 % plus élevé que celui d’une construction résidentielle en maçonnerie » , note Alcimed dans son rapport rendu public mercredi 22 février. « La demande est pourtant bien présente puisque 20 à 30% des ménages voulant devenir propriétaires opteraient pour une maison en bois et ce chiffre tend à augmenter », poursuit l’étude.

La part des maisons en bois dans le total des permis de construire des maisons individuelles connaît une augmentation constante depuis 2003. Elle représentait 4 % en 2003, 5 % en 2005 et 7 % en 2009. Si on estime qu’aujourd’hui elle s’approche de 10%, elle est tout de même bien inférieure à ce que l’on peut trouver Outre-Rhin. En Allemagne, les maisons à ossature bois représentent 30% des logements individuels construits. En Scandinavie et en Amérique du Nord, près de neuf maisons individuelles sur dix sont construites en bois.

Maisons bois à prix réduit par Bouygues

La société de conseil explique que « les fabricants français doivent faire évoluer leur modèle économique, en axant leur stratégie sur la réduction des coûts et la standardisation des composants en atelier ». Elle cite des acteurs ayant opté pour une industrialisation et une préfabrication en série.
Bouygues Immobilier a lancé un programme de maisons à ossature bois à prix réduit, Maisons Elika. Ses maisons sont proposées à 145 000 euros pour 83 m² avec jardin et livrées 6 à 9 mois après signature, contre 18 à 24 mois pour un programme immobilier classique.
Dhomino et Module Home proposent, quant à eux, un concept de maison à ossature bois modulaire et évolutive pour un prix allant de 680 à 1 150 euros HT/m², avec finitions.
Le constructeur Gico a développé une filiale spécialisée dans la construction de maisons basse consommation : la maison Kokoon qui offre une gamme complète pour tous les budgets. Les surfaces proposées peuvent varier de 78 m² à 169 m², à partir de 450euros /m².
L’entreprise Burger a récemment lancé une maison BBC, dénommée Booa, pour laquelle, selon la gamme choisie, le prix varie entre 95 000  et 260 000 euros (hors terrain). Pour ce faire, l’entreprise a investi 500 000 euros dans une ligne de production automatisée et sera capable d’assembler les composants de 2 à 3 maisons par semaine, précise Alcimed.

Si l’industrialisation de la filière permettra de réduire les prix, d’autres blocages devront être levés. Les problèmes rencontrés pour l’obtention du permis de construire et l’absence de réponse des entreprises de construction sont les autres raisons principales d’abandon de projet de maisons en bois.

Les articles les plus lus
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X