Pourquoi le patron d'Alila défend certains élus écologistes
La résidence Evolution signée Alila, qui vient d'être livrée à Villefranche-sur-Saône (Rhône). - © @M-L LUCA

Pourquoi le patron d'Alila défend certains élus écologistes

Cyril Peter |  le 29/10/2021  |  LogementFrance AlilaLogement socialLogement intermédiaire

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Logement
France
Alila
Logement social
Logement intermédiaire
HLM
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Hervé Legros, à la tête du promoteur Alila, prend la défense des élus écologistes, accusés de freiner les permis de construire, et salue les dernières mesures gouvernementales pour stimuler les maires en matière de logements autorisés.

Se présentant comme « apolitique » car il est « là pour construire » pour les 85 % de potentiels candidats à un logement social ou [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Pourquoi le patron d'Alila défend certains élus écologistes

Votre e-mail ne sera pas publié

Eliane SIMON

26/11/2021 12h:40

La question foncière ne date pas d'hier, même si elle s'aggrave.Ayant monté des opérations de construction de logements sociaux il y a une quinzaine d'années au sein d'un office public à compétence départementale, j'ai pu constater qu'à l'époque la notion de "logement social" faisait peur à à peu près tous les élus, de gauche comme de droite. Lorsqu'on allait voir les élus, il n'y avait jamais de terrains (sauf coincés entre une autoroute et des voies de chemin de fer, ou inondable) pour les programmes, alors qu'on voyait fleurir des programmes privés sur tous les terrains praticables. J'ai l'impression que ça a peu changé. Il faudrait faire de la pédagogie (autrement dit de la pub) à l'échelle nationale : faire des reportages sur les familles logées (qui sont des gens "normaux") et les programmes construits (qui sont souvent plus qualitatifs que les programmes en promotion privée)

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil