Le moniteur
Pourquoi la pompe à chaleur Boostheat est une vraie innovation

Pourquoi la pompe à chaleur Boostheat est une vraie innovation

PASCAL POGGI |  le 06/12/2018  |  EnergieInnovationArtisan chauffagiste100 % eau et énergie

Boostheat utilise le gaz et un compresseur thermique pour produire chauffage et ECS avec un rendement annuel proche de 200%

Le 27 novembre dernier, Boostheat inaugurait sa nouvelle usine à Vénissieux. Luc Jacquet, cofondateur et directeur général de Boostheat, rappelait à cette occasion, que l’entreprise a vu le jour en 2011, dans le but de créer des solutions « écolonomiques » : à la fois écologiques et économiques. De son côté, Jean-Marc Joffroy, cofondateur de Boostheat, a apporté l’imagination scientifique derrière le projet Boostheat et développé une nouvelle toute solution thermodynamique, le compresseur thermique, qui apporte une solution immédiate pour l’utilisation écologique du gaz naturel, du biogaz et du propane.

Compression thermique


Le cycle thermodynamique d’un générateur Boostheat repose sur un composant très innovant qui assure deux fonctions à la fois : moteur et compression. Le fluide utilisé est le C02, naturel, non toxique, peu cher, très performant pour les utilisations haute température comme le chauffage et la production d'ECS. La source de chaleur est le gaz. Le générateur Boostheat est une pompe à chaleur et comporte les quatre éléments clefs de toutes les PAC : un compresseur (thermique), un condenseur, un évaporateur et un détendeur. Il s’installe comme une pac air/eau split et se compose de deux parties : une colonne intérieure, un évaporateur installé à l’extérieur. Les performances annuelles du générateur atteignent près de 200 % dans les termes de la Directive ErP : 181 % pour A7-W35 (condensation par air avec température d’air extérieur de 7°C et départ chauffage à 35°C), 190 % W10-W35 (condensation par eau avec eau à 10°C et départ chauffage à 35°C).  Ce qui se traduit, à service égal, par une consommation deux fois moindre que celle d'une chaudière à condensation et lui assure un étiquetage énergétique A++.

Usine 4.0 à Vénissieux


En 2015, GrDF proposait le générateur Boostheat au concours de l’innovation d’Interclima où il recevait le prix de l’innovation dans la catégorie Energies renouvelables. Puis, à nouveau une apparition sur le stand de GrDF au salon Interclima 2017 et c’est tout. Tout le monde attendait, avec une impatience grandissante, la commercialisation des premiers générateurs Boostheat. Durant cette période, l’entreprise s’activait à développer son usine. Elle a repris le site Bosch de Vénissieux, embauché 30 des salariés de Bosch et, en 18 mois, installé sur un plateau de 7000 m², une usine très robotisée pour fabriquer le cœur du générateur – le compresseur thermique –, empruntant à la technologie de fabrication des moteurs automobiles, et d’autres lignes pour assembler les générateurs. L’usine est dimensionnée pour produire 50 000 générateurs par an. Naturellement, Boostheat propose une version connectée de son générateur . Grâce à une application sur Smartphone, l’utilisateur pilote son générateur, tandis que le service de maintenance a accès à tous les paramètres de fonctionnement.

Boostheat fait tout lui-même, pour l’instant


Aujourd’hui, Boostheat compte 95 salariés et lance son générateur Boostheat.20 de 20 kW dans quatre pays européens en même temps : la France, la Belgique en partenariat avec Flexys, la Suisse en partenariat avec Holfigaz et l’Allemagne où l’entreprise a créé une filiale. Flexys et Holdigaz sont tous deux entrés au capital de Boostheat. Pour l’instant, Boostheat a décidé de tout faire lui-même : concevoir, fabriquer, commercialiser, installer et maintenir ses générateurs. Ce qui lui permet de proposer à ses clients une garantie de 10 ans - pièces et main d’œuvre – en échange de la souscription d’un contrat d’entretien et d’une extension de garantie commerciale Boostheat. Au départ, le générateur Boostheat n’est pas vendu, mais loué au client final durant au moins 7 ans. A l’issue de cette période, le client peut poursuivre le contrat de location, ou bien acquérir le générateur et assurer lui-même l’entretien et la maintenance. Boostheat affiche un prix de 14 300 € HT pour son générateur domestique de 20 kW et estime que l’installation complète revient à 17 998 € TTC. Plus tard, Boostheat formera un réseau d’installateurs qualifiés par ses soins, en France et en Europe, pour la pose et la maintenance de ses générateurs.

Et ensuite ?


Pour la fin de l’année 2018 ou le 1er trimestre 2019, Butagaz, partenaire de Boostheat, étudie une offre globale gaz naturel ou propane + générateur Boostheat, fondée sur l’idée d’un lissage mensuel du budget de chauffage et de production d’ECS des ménages. Le premier générateur Boostheat.20 est destiné aux maisons individuelles. L’entreprise a l’intention de développer des générateurs de chaleur plus puissants, voire à condensation par eau pour les marchés du collectif et du tertiaire. En attendant, conjointement avec le Centre Efficacité Energétique des Systèmes (CES) de Mines Paris Tech et grâce à une subvention de l’ADEME, Boostheat étudie le développement de son générateur pour assurer la fonction froid, en plus de la production de chaleur.

Commentaires

Pourquoi la pompe à chaleur Boostheat est une vraie innovation

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur