En direct

« Pour une entreprise, les personnes neuro-atypiques sont des pépites», Benoit Salin (CER/CEA)
Benoit Salin, gérant du bureau d’études CER, et co-gérant du cabinet d’architecture CEA- © Samuel Dhote / Le Moniteur

« Pour une entreprise, les personnes neuro-atypiques sont des pépites», Benoit Salin (CER/CEA)

Propos recueillis par Caroline Gitton |  le 20/01/2022  |  France Ressources humaines

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Ingénierie
Ressources humaines
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Elles sont minutieuses, intuitives, créatives… Intégrer des personnes neuro-atypiques permet à Benoit Salin, gérant du bureau d’études CER, et co-gérant du cabinet d’architecture CEA, d’améliorer sa gestion des ressources humaines.

Comment définiriez-vous les profils « neuro-atypiques » ?

On emploie couramment ce terme pour désigner les individus [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

« Pour une entreprise, les personnes neuro-atypiques sont des pépites», Benoit Salin (CER/CEA)

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil