En direct

Pour ses dix ans, Qualit’EnR maintient le cap de la qualité d’installation
10 ans de Qualit'EnR - © © Pierre Pichère

Pour ses dix ans, Qualit’EnR maintient le cap de la qualité d’installation

Pierre Pichère |  le 14/01/2016  |  EnergieTechniqueEnergies renouvelables

A l'occasion des cérémonies entourant son anniversaire, l’association Qualit’EnR a rappelé l’importance de la qualité pour le développement des énergies renouvelables.

Pour fêter son anniversaire, l’association Qualit’EnR a invité quelques amis. Présidente de l’Ademe lors de la création de l’association, en 2006, Michèle Pappalardo a rappelé que l’association était née de la volonté des professionnels de monter la qualité des installations d’énergies renouvelables après quelques contre-références dans les années 90, qui avaient durablement marqué l’esprit des consommateurs. En reprenant à leur compte, en 2006, la démarche Qualisol initiée par l’Ademe dans le cadre de son plan Soleil en 1999, les professionnels (installateurs de la Capeb et de la FFB, mais aussi fabricants) ont donc pris en charge la montée en gamme du secteur et l’ont étendue à d’autres sources d’énergies renouvelables (photovoltaïque, pompes à chaleur, bois-énergie…). La transformation des appellations Qualit’EnR en qualifications RGE, en 2013, a contribué à crédibiliser l’association.

Objectif qualité

Pourtant, la montée en qualité du secteur reste un enjeu de taille. La table-ronde organisée par l’association pour sa soirée d’anniversaire a montré combien les acteurs restaient préoccupés par cette problématique. Virginie Schwarz, directrice générale de l’énergie au ministère de l’Environnement, a souligné le rôle que doivent jouer les organismes de qualification pour écrémer et sortir du marché les « éco-délinquants ». Pour Bruno Léchevin, président de l’Ademe, « la massification des énergies renouvelables ne doit pas être le prétexte pour lâcher sur la qualité, car la confiance est longue à créer mais peut très vite se casser. » Une remarque qui a parlé à Patrick Liébus. Le président de la Capeb a souligné le grand écart entre la démarche de montée en compétences des entreprises et le projet gouvernemental, dans la loi Macron 2, visant à libéraliser l’installation des entreprises de bâtiment, en supprimant les qualifications obligatoires.

Daniel Bour, président d’Enerplan, le syndicat des professionnels de l'énergie solaire, s’est lui aussi montré préoccupé par la question des « éco-délinquants ». Et en a tiré une conclusion iconoclaste. « Le RGE n’est peut-être pas suffisant, l’étude récente de la DGCCRF sur le photovoltaïque l’a démontré. Les mauvaises références touchent tout le monde ! Je suis favorable au développement d’un Tripadvisor pour les entreprises d’installation, que les clients pourraient noter en fonction de leur satisfaction. » Une proposition qui n’a d’évidence pas ravi les organisations professionnelles d’installateurs présentes ! Jean Passini, de la FFB, a pour sa part insisté sur la nécessaire simplification du dispositif pour amener toujours plus d’entreprises vers la qualité.

Cercle vertueux

La cérémonie d’anniversaire s’est achevée par l’intervention de Corinne Lepage, ancienne ministre de l’Environnement et grand témoin de la soirée. Sur la base des propositions remises à Ségolène Royal sur l’économie du nouveau monde, elle a insisté sur le rôle-clé que joue la question énergétique. « La vitesse à laquelle les acteurs intégreront la transition énergétique est la clé de voûte du système », a estimé l’ancienne députée européenne, présidente du mouvement Cap 21. Sans minimiser la place des consommateurs, elle a rappelé le poids des entreprises, les choix énergétiques qu’elles opèrent pour elles-mêmes ayant un effet d’entraînement comparable à celui des collectivités qui s’engagent dans la transition énergétique.

Commentaires

Pour ses dix ans, Qualit’EnR maintient le cap de la qualité d’installation

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur