En direct

« Pour redémarrer les chantiers, il faudra faire appel à l’intelligence collective », martèle Antonio Pereira, directeur des opérations adjoint chez BTP Consultants
Antonio Pereira, équipé d’un masque à cartouche filtrante et de lunette de protection, prêt à reprendre l’activité sur les chantiers. Alors que l’entreprise BTP Consultants avait fait dotation de ces combinaisons de diagnostiqueurs aux hôpitaux, il lui reste quelques masques datés de la grippe A H1N1 encore en bon état. - © Antonio Pereira

« Pour redémarrer les chantiers, il faudra faire appel à l’intelligence collective », martèle Antonio Pereira, directeur des opérations adjoint chez BTP Consultants

Amélie Luquain |  le 10/04/2020  |  France CoronavirusSécurité et protection de la santéSanté-sécurité BTPChantiers

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Coronavirus
Sécurité et protection de la santé
Santé-sécurité BTP
Bâtiment
Chantiers
Guide OPPBTP
Valider

Les coordonnateurs SPS sont à nouveau en première ligne. Un mois un plus tôt, face à l’épidémie de coronavirus, ils devaient assurer l’arrêt des chantiers en sécurité. Ils doivent aujourd’hui les relancer, en prenant garde à la santé de chacun, selon les préconisations du guide de l’OPPBTP. Entretien avec Antonio Pereira, directeur des opérations adjoint chez BTP Consultants

Lors de la réouverture des chantiers, quelles sont les premières tâches des coordonnateurs SPS ?

Le guide de préconisation de l’OPPBTP indique que le premier rôle du coordinateur sécurité et protection de la santé est celui de conseil auprès du maître d’ouvrage, souvent tiraillé entre l’économie de son opération et la santé des intervenants. Une fois l’accord du client obtenu, il devra provoquer une réunion Covid19 pour permettre aux maîtrises d’ouvrages, maîtrises d’œuvres et entreprises d’échanger.

Sur le même sujet Reprise des chantiers : ce que contient le guide

Cette réunion doit définir si toute la chaîne de production est en capacité de rependre l’activité. En particulier, les entreprises devront recenser leurs effectifs, vérifier qu’elles disposent des fournisseurs et des transporteurs nécessaires. Une fois ces points de contrôles établis, il s’agira d’organiser les dispositions sanitaires : respect des distances sociales, modification des bases vies, sens de circulation, désinfection des points de contact, etc.

A partir de là, le coordonnateur SPS actualise le Plan général de coordination (PGC) avec les nouvelles mesures collectives et organisationnelles. Elles seront ensuite déclinées par les entreprises dans les Plans particulier de sécurité et de protection de la santé (PPSPS), et le plan de prévention, s’il existe, sera mis à jour.

Sur le même sujet Les coordinateurs SPS sur le pont face au coronavirus

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

« Pour redémarrer les chantiers, il faudra faire appel à l’intelligence collective », martèle Antonio Pereira, directeur des opérations adjoint chez BTP Consultants

Votre e-mail ne sera pas publié

gaillardin. 10@gmail.com

11/04/2020 16h:13

Super mettre le btp pendant un mois en confinement pour sécuriser et comme par hasard ont reprend mardi 5 dans le camions sans protection ont nous met sur le front deuxième vague au front pour finir au crématorium sous payer conditions travail déplorable et les patron vont nous faire signer des dérogations de responsabilité c est super en temps de guerre au front .

Votre e-mail ne sera pas publié

Fiel88

12/04/2020 01h:56

Et dans le cadre des grands déplacements, merci de nous expliquer où loger et comment nourrir nos équipes.

Votre e-mail ne sera pas publié

HLA

12/04/2020 11h:25

"Le cas de force majeur" ne pourra pas être invoqué ? Il l'est dans le cadre des marchés publics par ordonnance... Effectivement la pression des Maîtrises d'ouvrage est forte - très forte - pour redémarrer les chantiers. Certains menacent les entreprises de pénalités... vivement la prochaine ordonnance vers le 15 avril ! D'autres considèrent les ouvriers "comme des pions" !!!! Quant à la Maîtrise d'oeuvre et les Coordonnateurs SPS ? Soyons clairs si le principe est de proposer de faire des copies du guide OPPBTP pour dire que l'on a fait son travail... c'est un peu léger, non ?! Si le principe est d'envoyer les ouvriers "au front de la guerre" sous la responsabilité des dirigeants des boîtes du BTP, en restant au chaud derrière sa vitre ou son ordinateur pour étudier des photos... c'est un peu léger, non ? Enfin, le "référent covid-19" est un préconisation pour tous les chantiers ! Car, OUI il faudra de l'intelligence humaine et ce n'est pas en se cachant mais c'est en faisant se rencontrer tous les acteurs pour définir ensemble les solutions. ET, lors des reunions de chantiers, proposer des ajustements nécessaires, au cas par cas !!! Alors, OUI les CSPS allez avoir du boulot pour coordonner les différents corps de métiers, car la co-activité ne se gère pas de manière dématérialisée avec des applications. Sinon, cela s'appelle du "flicage" ! Et puis, une fois la "faute" constatée... que proposez- vous en termes d'intelligence "collective" ? Soyons sérieux, l'activité BTP est complexe et doit être coordonnée. Vous, CSPS, avez un rôle important. Vous avez une position difficile et c'est certainement une chance de valoriser votre rôle de la conception à la réalisation des travaux. Il faut une compétence entre les donneurs d'ordre et les entreprises de travaux sur des opérations complexes. Il faut effectivement une grande intelligence collective ! Elle doit être animée et c'est votre mission, sur les chantiers. Accompagnez les compagnons pour se protéger et protéger les intérêts de tous.

Votre e-mail ne sera pas publié

patrice

12/04/2020 12h:31

bonjour. depuis quelque semaines je regarde la télé. les préparations de gens bien confiné à longueur d année dans le BTP qui non jamais touché du mortier ou touché unebrique un parpaing une pierre ,et qui autours une table vous sortent une bible de merde de travaillé dans le BTP.je vient de fêter 57 ans. le5 avril. travaille dans le bâtiment depuis mai 1979.j ai une envi un jour ,de vous mettre une une giffle de MAÇON à vous bureaucrates confiné toute votre vie.j ai repris le travail le lundi 6 avril 2020 pour cose obligatoire de mon patron qui a fait un chantage à nous tous 14 ouvriers, de reprendre le travail sinon nous serions pas payé du mois de mars 2020.Avec la nouvelle chatte de la CAPEB DE L AUDE, ou l ont peut travaillé protéger.certe une paire de gang un masque et du gel modifier pour14 ouvriers.sincèrement, du foutage de gueule de patron. le seul et unique intérêt etre faire fric. d etre lui patron comme des milliers de patrons dans leurs secte de CAPEP et de les considérers ,les ouvriers comme du bétails.pour l instant actuellement, je bosse a coté de camarade a moins d un mètre tout les jours. toute les minutes et cela pendant 8 heures.comment un maçon. ouvrier manœuvre fait sur un échafaudage sans élévateur pour fournir du mortier de la colle a brique et les briques à moins un mètres.sincèrement vous êtes une honte du BTP.1 j attend pas être malade car le patron déposera le bilan.2 j attend surtout que cela finisse bientôt pour en finir de gens incompétents du BTP qui non jamais travaillé de leur vi sur un vrai chantier, et nom pas des stages de gays.mon portable. 07 78 69 66 42. email patrice.verite42@gmail.com11 rue du 4 septembre 11130 sigeanvoila pour les trucs de Paris du BTP. moi je suis là.merci d'avance de lire vous costumes .

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Date de parution : 05/2020

Voir

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 05/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur