Pour muscler Lorebat Menuiserie, Lorillard embauche des chasseurs

Pour muscler Lorebat Menuiserie, Lorillard embauche des chasseurs

Guillaume Fedele |  le 01/03/2019  |  100 % second œuvreArtisan menuisierFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % second œuvre
Artisan menuisier
France
Valider

Le fabricant et installateur de menuiseries extérieures veut redynamiser son activité de vente aux professionnels du bâtiment. Pour y parvenir, il vient de recruter six « commerciaux chasseurs » de plus. L’objectif : doubler les ventes d’ici trois ans.

Le groupe Lorillard se porte bien. En 2018, l’entreprise chartraine a écoulé plus de 220 000 menuiseries pour un chiffre d’affaires de 160 M€. « 85 % de notre chiffre d’affaires se fait sur le marché de la rénovation », tient à préciser son président, Thierry Luce. Et l’entreprise aborde cette année 2019 avec une certaine quiétude. « Les carnets de commande de production de menuiserie sont en hausse de 20 %, » avoue-t-il.
Fort de ses bons résultats et pour accompagner la croissance de la société, ce dernier a décidé de mettre l’accent sur sa distribution, et notamment sur sa marque BtoB, Lorebat Menuiserie. «  Créé en 1995, cette activité dédiée à la vente aux artisans de menuiserie prête-à-poser progresse. Elle pèse aujourd’hui 10 à 12 % de notre chiffre d’affaires du groupe. Mais nous pouvons faire mieux. Nous nous sommes fixé comme objectif d’atteindre20 à 25 % d’ici trois ans. » Et pour y parvenir, le groupe a renforcé sa présence commerciale.

Une task force de « chasseurs »

« Pour compléter notre maillage territorial, poursuit le dirigeant, nous avons doublé le nombre de vendeurs. Nous sommes passé de 6 à 12 attachés technico-commerciaux. Aujourd’hui, notre couverture est plus cohérente. » Le profil de cette force de vente : des spécialistes de la prospection et de la recherche de nouveaux clients, en un mot des « chasseurs » selon le jargon commercial. « Nous avons besoin d’être connu. Et le plus efficace, c’est d’être sur le terrain, faire du porte-à-porte. »
Cette task force a pour objectif de cibler les artisans qui disposent d’un minium de structure (deux à trois équipes de pose), savent utiliser des logiciels de métrage, qui achètent… « Idéalement, des entreprises qui commande 50 à 100 000 € de menuiserie par an », précise Thierry Luce. Pour celles qui commandent que ponctuellement ou qu’en petits volumes, elles disposent d’e-lori. »
Ce site web permet, en effet depuis son lancement en juin 2018, à n’importe quel artisan de commander des fenêtres, coulissants et portes-fenêtres en aluminium et PVC sur-mesure. « On livre en 15 jours pour les modèles en blanc et en 7016 (nuancier RAL gris anthracite, Ndlr), conclut Thierry Luce.

Les deux autres priorités : la R&D et la modernisation de l’outil industriel

Pour conforter sa croissance, le groupe chartrain investit. « Une de nos priorités est l’innovation produit, confie Thierry Luce, le président du groupe Lorillard. Notre dernier dépôt de brevet remonte à 2007. Ce n’est pas normal pour une société comme la nôtre. » Le fabricant a donc décidé de renforcer son département de recherche et développement. Et pour cela, il vient d’embaucher le directeur adjoint recherche, développement et innovation de Lapeyre Industrie, Hubert Marti. Il dirigera ce service à partir d’avril prochain. L’entreprise cherche aussi actuellement deux ingénieurs.
Parallèlement, le patron de Lorillard a décidé d’améliorer l’outil industriel. Après avoir investi 3 M€ en 2018 afin de moderniser l’atelier bois, Thierry Luce vient de débloquer une enveloppe de 4 M€ pour mettre en place une ligne de production automatisée sur l’atelier aluminium de son usine de Chartres.

Commentaires

Pour muscler Lorebat Menuiserie, Lorillard embauche des chasseurs

Votre e-mail ne sera pas publié

Lechner

02/03/2019 11h:39

Bonne initiative Trés bonne initiative vu le nombre de poseurs qui s'approvisionne à l'étranger. Viser en particulier l'est, Lorraine (dont Moselle -est, etc...) et le Nord, il y a du boulot. Bonne chance

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 05/2020

Voir

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Date de parution : 05/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur