« Pour le secteur de la santé, le défi climatique est une urgence d’aujourd’hui », Stéphane Pardoux, directeur général de l’Anap
Stéphane Pardoux, directeur général de l’Anap. - © Anap

« Pour le secteur de la santé, le défi climatique est une urgence d’aujourd’hui », Stéphane Pardoux, directeur général de l’Anap

Propos recueillis par Laurent Duguet |  le 27/12/2021  |  France Santé

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
France
Santé
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Nommé directeur général de l’Agence Nationale d'Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap) depuis le 1er juillet 2021, Stéphane Pardoux compte à son actif une carrière hospitalière de plus de 20 ans. Dans un contexte de mise en place du décret tertiaire mais aussi d’enjeux en matière de développement durable, il détaille les actions de l’Anap qui accompagneront, dès 2022, les établissements sanitaires et médico-sociaux.

 

En insistant sur le lien entre développement durable et secteur de la santé, que cherchez-vous à démontrer ?

Le secteur de la santé n’est pas le plus avancé en matière de prise en compte des questions de développement durable. La première raison tient au sens évident de ses missions et il n’y a donc pas, a priori, de nécessité à se questionner sur le sens d’une organisation sanitaire dans un cadre plus sociétal. Or, nous assistons aujourd’hui à un basculement où s’abstenir d’actions sur les leviers du développement durable revient à amplifier les effets sanitaires de la crise climatique et par conséquent à ne pas suffisamment se préoccuper de la détérioration de la santé. L’autre raison tient dans la nature des missions du secteur. En gérant en permanence des urgences immédiates de fonctionnement, de recrutement, de couverture territoriale, etc, celui-ci a peut-être moins la capacité que d’autres à se projeter sur le long terme. Face à ces constats, l’Anap propose d’inverser ces deux éléments de raisonnement en faisant du défi climatique une urgence d’aujourd’hui et une action intrinsèque des établissements.

 

Dans quel contexte cet engagement s’inscrit-il ?

Nous sommes en pleine préfiguration d’un nouveau Contrat d’Objectifs et de Performance (COP), qui précise la contribution de l’Anap à la stratégie nationale de santé et à la stratégie de transformation du système de santé. Ce projet stratégique, qui prend entre 3 et 5 ans, est piloté par la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS), dans un contexte d’exercice bouleversé par la pandémie, et sert à définir les grands axes thématiques et les critères d’évaluation des établissements de santé, dont fait partie l’enjeu de performance globale lié au développement durable.

 

Comment accompagnez-vous le secteur de la santé ?

Tout d’abord, nous étoffons nos équipes en interne en recrutant des experts sur le pôle RH, le pôle immobilier et celui consacré au développement durable. Par un appel à candidature, nous élargissons, ensuite, notre réseau d’experts en développement durable, constitué, par exemple, d’ingénieurs spécialisés, de directeurs d’établissements ou de soins. Ce réseau contribue aux productions de l’agence et à leur diffusion ainsi qu’à des partages d’expertise. Nous avons déjà reçu plus d’une centaine de candidatures !
Nous avons aussi élaboré un kit pratique et téléchargeable intitulé « Mettre en oeuvre le décret tertiaire »,  à l’adresse des chefs d’établissements de santé ainsi qu’aux responsables opérationnels des projets. En 15 mn, ce kit permet d’aborder le sujet complexe de la décarbonation. Pour la première fois, un décret impose aux établissements de santé de plus de 1000 m² une obligation réglementaire en matière d’efficacité énergétique afin de diviser par 2 leur consommation d’énergie à l’horizon 2040. Décarbonation et consommation énergétique deviennent les premiers sujets liés au développement durable avec un bâti du secteur de la santé disparate et en partie construit dans les années 1960 et 1970.

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

« Pour le secteur de la santé, le défi climatique est une urgence d’aujourd’hui », Stéphane Pardoux, directeur général de l’Anap

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil