En direct

Pour le Cnoa et l’Unsfa, «le guide de l’OPBBTP ne suffit pas pour reprendre le chemin des chantiers»
- © Cnoa/Unsfa

Pour le Cnoa et l’Unsfa, «le guide de l’OPBBTP ne suffit pas pour reprendre le chemin des chantiers»

Service Architecture & Urbanisme |  le 06/04/2020  |  ProfessionGuide OPPBTPCoronavirusFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Architecture
Profession
Guide OPPBTP
Coronavirus
France
Valider

Dans un communiqué commun en date du 4 avril 2020, le Conseil national de l’Ordre des architectes et l’Union nationale des syndicats français d’architectes (Unsfa) réagissent à la publication du guide de l’OPPBTP…

Conseil national de l’Ordre des architectes et Union nationale des syndicats français d’architectes (Unsfa) font communiqué commun pour saluer «l’exercice délicat fait par l’OPBBTP d’élaborer un guide pratique pour des travaux en pleine crise sanitaire». Mais apporte t-il «une réponse au discours paradoxal du gouvernement qui appelle à un confinement de plus en plus sévère et qui, dans le même temps, pour des raisons économiques, demande au secteur du bâtiment de reprendre le chemin des chantiers?»

Si «le guide a pris en compte plusieurs des remarques émises, la question reste entière de savoir quand et dans quelles conditions il pourra effectivement être utilisé. Est-il vraiment adapté à la situation sanitaire et logistique d’aujourd’hui? Et qu’en sera-t-il dans deux semaines, ou quand le dé-confinement progressif de la population commencera?»

Cnoa et Unsfa s’interrogent : «Quand pourrons nous considérer comme raisonnable que le secteur du bâtiment, le plus accidentogène, avec environ 7 à 8000 accidents du travail par mois, puisse reprendre son activité sans engorger davantage les services d’urgence des hôpitaux?».

De même, «les conditions d’intervention déterminées dans le guide sont suffisamment contraignantes pour que l’on se pose réellement la question du rythme et des coûts d’une reprise anticipée des travaux.» En rappelant que «les architectes paient un lourd tribut économique à la crise», Cnoa et Unsfa concluent «qu’il faut attendre que le comité scientifique, et les médecins spécialisés dans ce type de pathologie, donnent un avis favorable à une reprise d’activité sans risque pour toutes les personnes qui se rendent sur les chantiers, mais également sans risque pour la population.»


Sur le même sujet Reprise des chantiers : ce que contient le guide

Commentaires

Pour le Cnoa et l’Unsfa, «le guide de l’OPBBTP ne suffit pas pour reprendre le chemin des chantiers»

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Date de parution : 05/2020

Voir

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 05/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur