En direct

Pour la Fête de la musique, le conservatoire de Melun vous ouvre ses portes

le 20/06/2014  |  Seine-et-MarneSecond œuvreArchitectureERPCulture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Seine-et-Marne
Second œuvre
Architecture
ERP
Culture
Profession
Bâtiment
Valider

Inauguré pour la Fête de la musique le 21 juin, le conservatoire de musique et de danse « Les deux Muses » des architectes François Defrain et Olivier Souquet  (agence DE-SO) égrène ses volumes dans un quartier de Melun (Seine-et-Marne) en cours de rénovation.

« C’est une décision politique forte. La ville de Melun a choisi un quartier Anru pour y implanter le nouveau conservatoire de musique et de danse. Jusqu’ici, il se répartissait en différentes entités dans le centre-ville. 42% des logements sociaux de Melun sont situés aux abords de l’équipement. Cette implantation vise à inciter les enfants issus des quartiers populaires à s’initier à la musique et à la danse », explique Renée Wojeik, adjointe au maire en charge des travaux.

Le nouveau bâtiment prend place dans le quartier Montaigu, à l’angle de l’avenue Georges-Pompidou et de la rue du colonel Latour. Dans ce quartier en cours de renouvellement urbain, les architectes François Defrain et Olivier Souquet ont ajouté une pièce urbaine au programme, en ménageant un parvis d’accès au conservatoire, qui fait le lien avec le tissu hétérogène alentour. Ce parvis marque aussi un seuil à un hall d’entrée unique, placé en pivot d’un programme dense. D’un côté, la salle de restitution (salle de concerts de 100 places) qui peut fonctionner de manière autonome. De l’autre, sur deux niveaux, les salles de cours et de répétitions ainsi que les locaux réservés à l’administration. Ce volume, étiré sur la parcelle, est distribué par une galerie aux dimensions généreuses et creusé d’un patio qui ramène la lumière naturelle.

La matérialité de cet équipement s’exprime, selon les architectes, dans le mariage de la brique de terre crue à joint vif et le cuivre pré-patiné (Tecu Gold), « des matières qui allient surfaces absorbantes et réfléchissantes, porosité minérale et brillance métallique, solidité et apparente fragilité. Une tentative de transpositions de la musique à l’architecture ». Aperçu des lieux à l’occasion de l’inauguration du bâtiment pour la fête de la musique.

Fiche technique

Maîtrise d'ouvrage : ville de Melun.

Maîtrise d'œuvre : DE-SO architectes (Olivier Souquet, François Defrain et Sandrine Charvet, architectes) ; Alain Bruner, architecte (études et chantier). BET : Betem ingénierie (TCE et économiste) ; AAB (acoustique) ; Art-scénique, scénographie ; Atelier 59, signalétique. Programmiste : ABCD (Pierre Franqueville).

Entreprise : Boyer.

SPS : ARC77.

Bureau de contrôle : Qualiconsult.

Surface : 3170 m² Shon

Calendrier : concours août 2011 ; début des travaux en novembre 2012 ; mise en service en juin 2014.

Coût : 7 millions d’euros H.T.

Démarche HQE, toitures végétalisées, chauffage urbain, chantier vert.

Commentaires

Pour la Fête de la musique, le conservatoire de Melun vous ouvre ses portes

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur