En direct

« Pour la construction bois comme pour le BIM, nous bénéficions des premiers retours d’expérience »
Pour Laurent Girometti, l'extension du parc Walt Disney Studios est l'occasion de poursuivre le développement du Val-d'Europe. - © CHRISTOPHE CAUDROIS

« Pour la construction bois comme pour le BIM, nous bénéficions des premiers retours d’expérience »

Nathalie Moutarde (Bureau Ile-de-France du Moniteur) |  le 24/10/2018  |  Collectivités localesGrand ParisAménagementParisVal-de-Marne

Laurent Girometti a pris la direction générale des établissements publics d’aménagement de Marne-la-Vallée, Epamarne et Epafrance, en mai dernier. Il évoque les principaux sujets d’actualité : l’extension du parc Walt Disney Studios, les futures gares du Grand Paris Express, les nouveaux modes d’intervention d’Epamarne, la construction bois, le BIM, la production toujours soutenue de logements, etc.

Jusqu’au 22 décembre, Euro Disney et Epafrance organisent une concertation préalable sur le projet d’extension du parc Walt Disney Studios. Quel peut être l’impact de ce projet sur le développement du Val d’Europe, le secteur IV de Marne-la-Vallée, aménagé par Epafrance ?

L’annonce par Disney d’une extension du parc Walt Disney Studios — un investissement de 2 milliards d’euros — nous donne l’occasion de relancer la dynamique de projets sur le Val d’Europe. Le 2 juillet, le préfet de région, Michel Cadot, par ailleurs délégué interministériel au projet Euro Disney, a organisé, pour la première fois depuis longtemps, un comité de suivi de la convention Disney de 1987. Nous avons discuté des projets dans leur ensemble, du développement des infrastructures, des équipements, etc. Nous avons ainsi engagé un travail de remise à plat et entrepris un bilan de ce qui a été programmé et déjà réalisé dans le cadre de la phase IV du développement du périmètre Disney (2 230 ha), initiée en 2010 et contractualisée en 2014.

Il y a tout juste un an, la Compagnie de Phalsbourg était déclarée lauréate d’Inventons la Métropole du Grand Paris 1 pour le site Marne-Europe, à Villiers-sur-Marne. Où en est ce projet ?

Cette opération (126 000 m2) est très emblématique car elle va impulser la mutation du secteur Bry-Villiers-Champigny que desservira la ligne 15 sud du Grand Paris Express en 2025 et, plus largement, tout l’axe du nord de l’A4 jusqu’aux portes du port de Bonneuil. La gare, interconnectée (RER E et Altival), prendra place au centre du quartier. Après avoir avancé les études, notamment pour ajuster finement les emprises en lien avec les projets de transports portés par le conseil départemental, nous allons contractualiser avec la Compagnie de Phalsbourg avant la fin de l’année. Ce projet s’inscrit dans le cadre plus large de la ZAC Marne-Europe (190 000 m2) aménagée par Epamarne.

Quelles sont les autres opérations emblématiques du territoire ?

On peut citer les écoquartiers du Sycomore à Bussy-Saint-Georges et celui de Montévrain. Le Sycomore regroupera 4 500 logements à terme. Près de 40 % du programme résidentiel a été engagé par Epamarne. L’écoquartier de Montévrain, situé dans le secteur IV de Marne-la-Vallée, a pour spécificité un cœur agro-urbain : une zone de 20 ha dédiée à de l’activité agricole locale avec du maraîchage, des ruchers, une ferme-auberge, etc.

Quels sont les autres secteurs concernés par le Grand Paris Express ?

L’arrivée des lignes 15 sud en 2025 et 16 en 2030 va donner une dynamique nouvelle au secteur de Noisy-Champs, déjà desservi par le RER A. A Champs-sur-Marne, Epamarne vient de créer la ZAC des Hauts-de-Nesles. Elle jouxte la ZAC de la Haute-Maison, qui englobe la Cité Descartes, où il reste des fonciers à développer. A Noisy-le-Grand, la ZAC Noisy-Est devrait voir le jour début 2019. Elle sera aménagée par une Société [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

« Pour la construction bois comme pour le BIM, nous bénéficions des premiers retours d’expérience »

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 10.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur