En direct

Pour intégrer le document d’aménagement commercial, le SCOT doit être modifié ou révisé

le 12/04/2013

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Valider
Urbanisme commercial -

Réponse ministérielle du 14 mars 2013 Ministère de l’égalité des territoires et du logement Question n° 00568 JO Sénat du 12/07/2012 - Réponse du 14/03/2013

Question : M. Jean-Pierre Sueur appelle l’attention de Mme la ministre de l’égalité des territoires et du logement sur les problèmes que pose l’intégration des documents d’aménagement commercial (DAC) prévus par l’article L. 122-1-9 du code de l’urbanisme pour les schémas de cohérence territoriale (SCOT) établis ou révisés après l’entrée en vigueur de la loi n° 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement. Cet article L. 122-1-9 dispose que le DAC qui doit être intégré est « défini dans les conditions prévues au II de l’article L. 752-1 du code de commerce » et que parmi ces conditions figurent des règles de procédure. À s’en tenir à la lettre du texte, cette intégration ne pourrait donc régulièrement intervenir qu’en appliquant simultanément deux procédures, d’une part celle prévue par le II de l’article L. 752-1, dont on pourrait se dispenser sans inconvénient, et d’autre part celle, de toute façon nécessaire, de création ou de révision du SCOT prévue par le code de l’urbanisme. Il lui demande en conséquence quelle lecture il convient de faire de l’article L. 122-1-9 du code de l’urbanisme et, en particulier, comment il faut comprendre l’obligation de recourir à la procédure prévue au II de l’article L. 752-1 pour intégrer le DAC dans le SCOT. Il lui demande également de bien vouloir lui indiquer la ou les procédures à suivre pour intégrer le DAC dans les SCOT qui peuvent être soumis au régime antérieur à la loi n° 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement jusqu’à l’expiration de la période transitoire.

Réponse : Le document d’aménagement commercial (DAC) est intégré dans le schéma de cohérence territoriale (SCOT) selon les modalités suivantes : si les orientations du DAC sont contradictoires avec les orientations du projet d’aménagement et de développements durables (PADD) du SCOT, il convient de réviser le SCOT, sinon une procédure de modification suffit. Afin de satisfaire à la double exigence du code de l’urbanisme et du code de commerce, l’enquête publique est menée dans le cadre de la procédure d’évolution du SCOT mais doit être précédée d’une délibération adoptant le DAC et doit intervenir dans le délai d’un an à compter de cette délibération. Le Gouvernement est conscient qu’une simplification de l’articulation entre le code de l’urbanisme et le code de commerce est nécessaire et en étudie les termes pour qu’elle puisse être examinée le plus rapidement possible à l’occasion des prochains travaux législatifs.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Date de parution : 05/2020

Voir

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 05/2020

Voir

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur