En direct

Pose des premiers tubes de l'oléoduc Bakou-Ceyhan

DEVIGE-STEWART Thierry |  le 31/07/2003  |  ArchitectureAménagementInternational (hors U.E)

Les premiers tubes du futur oléoduc Bakou-Tbilissi-Ceyhan ont été posés, a annoncé le pétrolier BP, chef de file du projet pour exporter le pétrole de la Caspienne jusqu'au port turc.
Le début de la conduite a été posée sur les bords de la côte azerbaïdjanaise, près du terminal pétrolier de Sangachal.
"Cette étape majeure a été achevée avec la pose du premier tronçon au fond d'une tranchée, le 25 juillet", a déclaré BP dans un communiqué, en ajoutant que des travaux similaires doivent commencer bientôt en Géorgie et en Turquie.
Outre BP et la société d'Etat azerbaïdjanaise Socar, les investisseurs comprennent ConocoPhillips, Statoil, Unocal, Itochu, Inpex, TPAO, Eni Agip et Delta Hess.
Le projet BTC, soutenu par les Etats-Unis et estimé à 2,9 milliards de dollars, vise à permettre dès 2005 l'écoulement du pétrole de la Caspienne vers le terminal maritime de Ceyhan sur la côte turque de la Méditerrannée.
Les défenseurs de l'environnement s'inquiètent de son impact, notamment dans la région de Borjomi, en Géorgie, où est exploitée une célèbre eau minérale.
Mais les partisans du projet ont qualifié les risques de négligeables et mis en avant les revenus que peuvent en attendre les pays traversés par l'oléoduc.
Le BTC doit entrer en fonction au premier trimestre 2005, avec une capacité maximale d'un million de barils par jour.

Commentaires

Pose des premiers tubes de l'oléoduc Bakou-Ceyhan

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur