En direct

Portzamparc nouvel architecte de Grenoble Presqu’île
L'architecte Christian de Portzamparc - © © Jacques-Franck Degioanni / Le Moniteur

Portzamparc nouvel architecte de Grenoble Presqu’île

le 17/01/2011  |  IsèreArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Aménagement
Isère
Architecture
Valider

Christian Portzamparc succède à Claude Vasconi en tant qu'architecte en chef du projet urbain Grenoble Presqu'île. Il prend ainsi les rênes du programme phare grenoblois que Claude Vasconi a porté près de quatre années avant sa récente disparition. L'architecte inscrira son action dans la philosophie impulsée par Claude Vasconi : décloisonner, lier la ville à la ville. Porté par la Ville de Grenoble et la SEM Innovia Grenoble Durablement, le projet démarre actuellement ses premiers grands chantiers.

A l'origine, le plan guide de ce projet urbain ambitieux, sur une ZAC de 250 hectares, a été conçu par l'architecte-urbaniste, Claude Vasconi, malheureusement disparu, avec une philosophie : décloisonner, lier la ville à la ville.
Aujourd'hui, porté par la Ville de Grenoble et la SEM InnoVia Grenoble Durablement, désignée aménageur, le projet Grenoble Presqu'île démarre ses premiers grands chantiers. Avec à sa tête un nouvel architecte en chef Christian de Portzamparc.
« Architecte-urbaniste de renommée internationale, Christian de Portzamparc apportera au projet Grenoble Presqu'île tout son talent, sa vision de la ville du XXIe siècle. Egalement architecte en chef du projet d'aménagement de l'Esplanade, quartier situé à l'entrée de Grenoble, face à la Presqu'île, sur l'autre rive de l'Isère, il apportera une cohérence globale d'aménagement pour Grenoble et son agglomération » estime le maire de Grenoble Michel Destot.

Cohérence

Plus que jamais, se pose la question de la cohérence et de la qualité des espaces publics, des formes urbaines, la nécessité d'une vision globale d'aménagement de ce nouveau quartier, de ce campus d'innovation en plein cœur de la ville, en lien avec les projets urbains avoisinants (Esplanade, centre-ville, pôle gare), avec la stratégie de développement économique et urbain de l'agglomération grenobloise. L'enjeu : imaginer une ville durable, attractive, créative, qui réunit et rassemble.

Grenoble Presqu'île en chiffres


250 hectares
1,3 milliard d'euros d'investissement sur 15 ans dont :
- 600 millions d'euros pour le projet scientifique et universitaire
- 300 millions d'euros pour le programme d'aménagement urbain
- 400 millions d'euros pour les infrastructures
850 000 m2 SHON à 15 ans dont :
- 200 000 m2 immobilier tertiaire
- 100 000 m2 bâtiments universitaires
- 200 000 m2 bâtiments scientifiques
- 25 000 m2 de commerces, équipements
- 2 000 logements familiaux, 3 000 logements étudiants

Grenoble Presqu'île
Grenoble Presqu'île - © © DR
Le projet de Claude Vasconi : apprendre, chercher, créer, vivre sur un même territoire

L'ambition est de faire du polygone scientifique un quartier ouvert et intégré à la ville et l'agglomération avec toutes les fonctions et services urbains.
La philosophie du projet repose sur l'idée de décloisonnement, de mixité, garante du succès d'un vrai " quartier de vie " d'entrée de ville et d'agglomération : mixité d'usage avec la possibilité de travailler, étudier, se loger, mixité sociale, avec des logements sociaux et en accession à la propriété, des logements étudiants, familiaux, pour les chercheurs étrangers.
Une philosophie qui se traduit par un aménagement autour de différents " pôles de vie " :
• un pôle de vie étudiant
• un pôle " coeur de vie " autour de l'axe central de la presqu'île, avec des commerces, restaurants, la rue des Martyrs qui sera aménagée en avenue avec le prolongement du tramway, la création de pistes cyclables, la liaison avec un pôle gare agrandi
• un pôle sport et de plein air, le long de l'Isère (équipements sportifs, espaces publics, aménagements des Berges de l'Isère)

L'autre projet de Christian de Portzamparc à Grenoble : le quartier de l'Esplanade (voir article en lien)

Situé au pied de la Chartreuse, à proximité immédiate des berges de l'Isère, et à l'entrée de Grenoble, le quartier de l'Esplanade est aujourd'hui peu mis en valeur. Les habitants du secteur demandent d'ailleurs de longue date à la Ville de Grenoble de travailler à son réaménagement afin d'en améliorer le cadre de vie, de le sortir de son environnement autoroutier, de l'ouvrir à l'ensemble des Grenoblois et habitants de l'agglomération.

Les grandes orientations d'aménagement travaillées avec l'architecte-urbaniste Christian de Portzamparc :

- la création d'un grand parc de 7 hectares en lieu et place de l'autoroute actuel, très naturel, et permettant la rencontre entre la montagne et l'Isère comme s'attache à le dire Michel Pena, le paysagiste en charge de sa conception,
- l'insertion de la ligne E de tramway, qui reliera les grands boulevards de Grenoble au Fontanil,
- la construction de logements pour répondre à la demande notamment de logements sociaux (30% prévus) et à la nécessité de maintenir des familles dans la ville-centre grâce à des logements de qualité à des prix attractifs.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Droit de l’Aménagement, de l’Urbanisme, de l’Habitat – 2019

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur