En direct

Portzamparc, Mangin, Bonnet : des architectes-urbanistes dénoncent le projet EuropaCity
Vue nord du projet de centre commercial EuropaCity - © © Big-Europacity

Portzamparc, Mangin, Bonnet : des architectes-urbanistes dénoncent le projet EuropaCity

le 08/06/2016  |  FormationArchitectureVal-d'OiseEuropacity

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Formation
Architecture
Projets
Val-d'Oise
Europacity
Valider

Dans une tribune publiée le 8 juin dans Le Monde, les architectes-urbanistes Frédéric Bonnet, Antoine Brès, Christian Devillers, Antoine Grumbach, David Mangin, Béatrice Mariolle et Christian de Portzamparc jugent le projet de quartier de loisirs EuropaCity (Val-d’Oise) – actuellement en débat public – « inopportun », « pensé comme une bulle consumériste » et « déconnecté des territoires en (re)construction ».

C'est un pavé dans la mare jeté à quelques semaines de la clôture d'un débat public pour le moins agité. Dans Le Monde daté du 8 juin, un collectif d'architectes-urbanistes s'élève contre EuropaCity, le projet de quartier de loisirs de 80 hectares qui devrait voir le jour d'ici à 2024 dans la zone aujourd'hui agricole du "Triangle de Gonesse" (Val-d'Oise), entre les aéroports de Roissy-CDG et du Bourget.

Sept architectes... et pas des moindres. Christian de Portzamparc, David Mangin, Frédéric Bonnet, mais aussi Antoine Brès, Christian Devillers, Antoine Grumbach et Béatrice Mariolle dénoncent de concert un projet "inopportun", "pensé comme une bulle consumériste, déconnecté des territoires en (re)construction". "Il aura pour effet de détruire les emplois des commerces existants en centre-ville, dans les cités ou dans les centres commerciaux aujourd’hui insérés dans la nappe urbaine, alors qu’il y a déjà suroffre de surfaces commerciales récentes", écrit le collectif. Selon les architectes échaudés, EuropaCity "répond encore une fois à la logique financière qui conduit à faire toujours plus grand et plus loin, donc plus dépendant de l’automobile".

Le débat public sur le projet - un complexe regroupant loisirs, équipements culturels, hôtels et commerces estimé à 3 milliards d'euros - doit clore le 30 juin prochain.

Commentaires

Portzamparc, Mangin, Bonnet : des architectes-urbanistes dénoncent le projet EuropaCity

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

AUTODESK REVIT pour les bureaux d’études Structure

AUTODESK REVIT pour les bureaux d’études Structure

Date de parution : 11/2018

Voir

Vocabulaire illustré de la construction (Français-Anglais)

Vocabulaire illustré de la construction (Français-Anglais)

Date de parution : 11/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur