En direct

Ports de Paris : les sanctions envisagées contre Lafarge
En 2019, 15 millions de tonnes de matériaux ont été transportés par voie fluviale.- © Google Maps

Ports de Paris : les sanctions envisagées contre Lafarge

Anaïs Divoux avec AFP |  le 11/09/2020  |  ParisseinePollutionLafargePorts

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paris
seine
Pollution
Lafarge
Ports
Vie du BTP
Valider

Ports de Paris, en charge de l’attribution des concessions sur les berges de Seine, annonce le renfort de ses contrôles et fait le point sur les sanctions encourues par Lafarge.

Après le scandale de Lafarge, le cimentier français, soupçonné d’avoir déversé ses eaux usées dans la seine, Ports de Paris prend de nouvelles mesures. Un plan en partenariat avec l’Unicem Ile-de-France et le SNBPE Ile-de-France.

Il faut dire que l’incident a profondément choqué "Si l'enquête préliminaire conclut à un acte délibéré, c'est l'existence même de l'installation qui est remise en cause. Dans ce cas, l'établissement public se portera partie civile." insiste même Antoine Berbain, directeur général d'Haropa-Ports de Paris.

12 heures pour alerter en cas d'incident

Les exploitants auront dorénavant l’obligation de s’auto-contrôler. En cas d’incident ayant un impact sur l’environnement, ils bénéficieront d’un délai maximum de 12 h pour en informer le port et la préfecture de la mairie. En cas de manquement, des sanctions financières pourront être appliquées, et la convention d’occupation temporaire résiliée.

Ces autocontrôles ne se substitueront pas à ceux de Ports de Paris. L’organisme entend multiplier les contrôles inopinés, qui jusqu’à présent, se tenaient une fois par an, en prévenant l’entreprise de la date. Pour parfaire ce dispositif, le port a mis en place une adresse mail qui centralise tous les signalements (drse@paris-ports.fr), permettant aux riverains d’informer en cas d’incident. Un moyen selon le directeur général « d'orienter les contrôles ».

Commentaires

Ports de Paris : les sanctions envisagées contre Lafarge

Votre e-mail ne sera pas publié

Archie

11/09/2020 20h:37

Oui Ports de Paris, il faut vous porter partie civile car il faut que cessent ces pollutions et les politiques ne doivent plus fermer les yeux sous les menaces des puissants, et notamment ceux incriminés qui n’ont pas de haute exigence de qualité du paysage des berges où ils se comportent en terrain conquis! Justice doit passer en correctionnel comme pour les voyous.

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Lire et concevoir un paysage

Lire et concevoir un paysage

Date de parution : 10/2020

Voir

Règlement de sécurité incendie des bâtiments d'habitation

Règlement de sécurité incendie des bâtiments d'habitation

Date de parution : 10/2020

Voir

Utiliser la couleur dans un projet d'architecture

Utiliser la couleur dans un projet d'architecture

Date de parution : 10/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur