En direct

Pont entre l’Allemagne et le Danemark : la décision sera prise en 2006

Defawe Philippe |  le 27/06/2005  |  InternationalTravailEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

International
Entreprises
Travail
Europe
Valider

Les gouvernements allemand et danois attendent "une décision définitive" en 2006 pour la construction d'un pont sur le détroit de Fehmarn, bras de la mer Baltique situé entre le Danemark et l'Allemagne.

Berlin et Copenhague avaient déjà signé le 23 juin 2004 une déclaration d'intention précisant les conditions de poursuite de ce projet, évoqué à plusieurs reprises depuis le siècle dernier.
"Une décision définitive sera prise d'ici un an, et les choses iront vite une fois que l'on aura fixé les moyens de financer ce projet d'infrastructure essentiel qui renforcera les relations entre nos deux pays, et entre la Scandinavie et le reste de l'Europe", a déclaré le ministre danois des Transports Flemming Hansen à l'issue d'une réunion avec son homologue allemand Manfred Stolpe.

La question du financement, objet de débat depuis des décennies, a été l'un des grands points de discorde entre les deux pays voisins. Les deux ministres sont finalement tombés d'accord pour attendre un rapport d'une commission indépendante d'experts chargée d'étudier différentes solutions. Celle-ci devrait présenter ses recommandations en 2006.

Les ministres ont estimé qu'un pont à quatre voies routières et deux voies ferroviaires doit être considérée comme "la solution technique préférée", en raison de son moindre coût par rapport à un tunnel.
Le ministre danois s'est déclaré "optimiste", et a avancé que ce lien fixe, long d'environ 20 km, qui doit relier le sud-est du Danemark (Roedby) au nord de l'Allemagne (Puttgarden) "sera ouvert à l'horizon 2015-2016".
Son coût est estimé, selon des experts, à environ 27 milliards de couronnes danoises (3,63 milliards d'euros).
Selon des calculs réalisés en 2004, ce projet à péage serait remboursé en l'espace de 25 ans, s'il est financé par des emprunts garantis par les Etats.
M. Stolpe a de son côté indiqué que "des deux côtés du détroit de Fehmarn, on souhaite ce lien fixe. Le Danemark, l'Allemagne et l'Europe en ont besoin".
Il a jugé "particulièrement encourageant" les progrès réalisés tant au point de vue financier, que technique et environnemental.
(AFP)

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur