En direct

Pont de Ré: le chantier
Un des câbles du Pont de l'Ile de Ré a cédé le 13 septembre 2018. - © User:Ile-de-re

Pont de Ré: le chantier "complexe" du câble rompu durera jusqu'en février

Le Moniteur.fr avec AFP |  le 20/11/2018  |  Travaux publicsBouygues TP

Les travaux font suite à une rupture de câble d'un des haubans du pont le 13 septembre. Des moyens exceptionnels seront mis en oeuvre par le maître d'ouvrage.

Le chantier de restauration du pont de l'île de Ré, après la rupture récente d'un câble due à la corrosion, durera de début décembre à début février, des travaux particulièrement "complexes" entourés d'un maximum de précautions, ont annoncé lundi les collectivités locales.

La vitesse restera réduite à 50 km/h (au lieu de 80 km/h habituellement) et la circulation sera interdite aux engins de plus de 38 tonnes pendant les travaux mais en aucun cas interrompue, sur l'ouvrage de 2,9 km de long, le deuxième plus long de France, ouvert il y a 30 ans.

Risques limités

"Le risque de rupture d'un autre câble est faible mais le principe de précaution a été poussé à l'extrême" pour les travaux, a expliqué à l'AFP Lionel Quillet, président de la Communauté de communes de l'île de Ré et vice-président du département de Charente-Maritime, propriétaire de l'ouvrage.

Les ouvriers devront se construire une cage de protection en métal à l'intérieur du pont, dans le voussoir. Et ils devront attacher les câbles par paquet de six, pour limiter le risque de coup de fouet en cas de rupture.
Un système de surveillance accoustique "écoutera" les câbles pour détecter les micro-ruptures, tandis qu'un sondage par ultrasons repérera si un ou des torons (assemblage de brins métalliques) ont déjà cédé. Il est également envisagé qu'un drone vole à l'intérieur pour surveiller l'ouvrage pendant les travaux.

Le changement de câble pourra commencer. Celui-ci mesure environ 15 cm de diamètre et 220 m de long. Le coût total de l'intervention, 2 millions d'euros, sera "payé par les automobilistes" via le péage, selon l'élu.

Malfaçon exceptionnelle

Le 13 septembre, la rupture d'un des 236 câbles de tension du pont de l'île de Ré avait été constatée et la cause identifée: la corrosion. Celle-ci avait attaqué de la mousse de polyuréthane, injectée "pour une raison inconnue" autour du câble avant qu'il ne soit coulé dans le béton.

"Cette mousse a concentré un peu d'eau qui a corrodé le métal. C'est une malfaçon exceptionnelle, du jamais vu", a estimé Pierre-Marie Audouin-Dubreuil, directeur général des services du département. "Plus de 30 ans après les travaux, il y a prescription de responsabilité du constructeur (Bouygues Travaux Publics, NDR) mais cela pose problème:  y a t-il eu d'autres gaines comblées à la mousse" sur l'ouvrage ?

Le département mène une étude, qui mobilisera le Réseau scientifique et technique (RST) de l'Etat, pour voir comment détecter ce type de malfaçon.

Commentaires

Pont de Ré: le chantier "complexe" du câble rompu durera jusqu'en février

Votre e-mail ne sera pas publié

pg.pole

27/11/2018 15h:26

L'âge ne me permets peut-être pas d'intervenir. Je voulais juste vous signaler que nous avons fait à 2, notre diplôme à l'INSA (ex ENSAIS de Strabourg- en 1966 sur la corrosion des aciers de précontraite sous tension; c'était un dossier pour les assurances construction d'une entreprise Nationale Française pour des chantiers en Allemagne.Nous avons pu conclure sur les résultats et surtout nous avons alerté sur les risques "MAJEURS" de rupture après 50 ans. Car nous avions surtout noté le côté "ALEATOIRE" des ruptures et l'impossibilité avec les moyens au microscope binoculaire , de découvrir l'origine des sources de rupture.Nous avions évoqué notre diagnostic. à ma connaissance ce sujet n'a pas connu de développement de la recherche.

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur